Hommages au Professeur Ngoy Boliya : l’Université protestante appelée à pérenniser ses œuvres

Kinshasa,  02 mars 2024 (ACP).- La pérennisation des œuvres héritées de feu le professeur Ngoy Boliya, ancien recteur de l’Université protestante au Congo (UPC), a été rappelée à sa communauté universitaire lors d’un culte célébré samedi à Kinshasa, en République démocratique du Congo, en commémoration du premier anniversaire de sa disparition.

« C’est ici l’occasion pour moi, de lancer un appel à toute la communauté universitaire, à pérenniser les œuvres et les valeurs morales léguées par le défunt. Car pendant plus de 30 ans, il a œuvré en tant que bâtisseur de l’UPC », a déclaré le Professeur Robert N’kwim, actuel recteur de l’UPC.

« Mgr Ngoy Boliya reste un exemple de dévouement dans les bonnes œuvres, pour tout le temps où il a été dans la  gestion de notre Université, depuis qu’il était secrétaire général académique jusqu’au poste de Recteur », a renchéri le successeur et ancien collaborateur de l’illustre disparu, signalant qu’il a travaillé à ses côtés pendant près de 34 ans dans l’administration de cette université.

Intervenant à son tour, le président de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), le Rév. André Bokundoa, a assuré que « les réflexions sont en cours pour immortaliser cet homme qui a marqué l’ECC et qui a  fait la fierté de notre Nation, la République démocratique du Congo, vis-à-vis du monde extérieur », en reconnaissance aux infrastructures et programmes scientifiques légués par le défunt.

Né le 14 octobre 1949 à Bolenge, dans la province de l’Equateur (nord-ouest de la RDC), Mgr Ngoy Boliya a fait des études de théologie à l’Université libre du Congo à Kisangani. Recruté comme assistant, il va poursuivre ses études doctorales à Strasbourg en France, où il a soutenu une thèse en Histoire de l’Eglise.

De retour au pays, il va gravir plusieurs échelons dans le monde académique, avant d’être  nommé en 1991 recteur de l’UPC, le deuxième, en remplacement du Rév. Dr David Yemba, avec notamment pour missions de doter cet établissement protestant d’un programme d’enseignement supérieur à la hauteur d’autres universités africaines et d’ouvrir d’autres facultés en dehors de celle de Théologie.

Sous son leadership, l’UPC a été marquée par de nombreuses réalisations qui la rapprochent d’autres universités du pays et d’ailleurs. Il s’agit notamment de la création des facultés d’Economie et administration des affaires, de droit, de médecine, et récemment celle d’Informatique, ainsi que la construction de plusieurs infrastructures garantissant un meilleur accès aux enseignements et à la recherche.

ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet