Les candidats président de la République au rendez-vous du 20 décembre

Kinshasa, 20 décembre 2023 (ACP).- Les candidats à la présidentielle en République démocratique du Congo ont répondu mercredi au rendez-vous du 20 décembre lancé par la centrale électorale, afin d’accomplir leur devoir civique dans différents centres de vote à travers le pays.

Félix Tshisekedi, candidat à sa propre succession, a voté au collège Saint Georges à Kintambo, dans l’ouest de Kinshasa, en compagnie de la Première dame Denise Nyakeru. Après avoir placé le bulletin dans l’urne, le Chef de l’Etat, qui n’a fait aucun commentaire, a quitté le centre de vote sous les ovations des électeurs.    

Le candidat à sa propre succession s’était fait enrôler à Mbandaka (Equateur) dans le  nord-ouest du pays.

Muzito disposé à collaborer avec le gagnant

Pour sa part, Adolphe Muzito s’est dit disposé à collaborer avec le gagnant, en cas d’échec, après avoir voté à Kikwit, chef-lieu de la province du Kwilu dans l’ouest de la République Démocratique du Congo. 

«Même si le peuple arrive à choisir quelqu’un d’autre, je serai disposé à donner ma collaboration à mes conditions, c’est-à-dire en soumettant à la discussion à celui qui va gagner, mon programme et celui de mon parti», a-t-il déclaré au sortir du bureau de vote. 

«Pour moi ce vote est essentiel pour apporter du changement dans notre pays. Il faudrait que le meilleur gagne et je pense être le meilleur», a conclu Muzito.

S’agissant du retard dans l’ouverture des bureaux de vote constaté dans certaines régions de la RDC, Muzito s’est exprimé en ces termes : «La Céni reconnaît cette faiblesse et elle promet d’améliorer au fur et à mesure. Elle va même plus loin en proposant la possibilité d’aller jusqu’à demain, pour ceux qui seront en retard et dans des circonscriptions où ils seront en difficulté». 

De son côté, Moïse Katumbi a voté dans la commune de la Ruashi à Lubumbashi, dans la province du Haut-Katanga, dans le sud-est de la RDC. Après avoir voté, ce dernier a appelé les électeurs à «surveiller le déroulement  des scrutins jusqu’à l’affichage  des résultats, avant de quitter les bureaux de vote».

André Masalu appelle la population à voter dans le calme

Le candidat président André Masalu Anedu a invité les électeurs à voter dans le calme afin de réserver la paix dans le pays pendant le déroulement des scrutins.

«Nous espérons que les choses se passent dans le calme. Ce que nous voulons c’est que le calme règne sur toute l’étendue de la République. On n’a pas besoin d’avoir des problèmes après les élections», a déclaré le candidat numéro 13, au sortir du bureau de vote dans la paroisse Saint Anne, dans la commune de Gombe, à Kinshasa.

Il a, en outre, demandé à la population de veiller à ce que les élections se déroulent dans de bonnes conditions, jusqu’à l’affichage des résultats.

Martin Fayulu, Dénis Mukwege, et Noël  Tshiani votent à l’Athénée de la Gombe

Trois candidats président de la République ont voté successivement à l’Athénée de la Gombe, dans la partie nord de Kinshasa.

Il s’agit de Martin Fayulu, Dénis Mukwege et Noël Tshiani.

A l’issue du vote,  Martin Fayulu a dénoncé quelques ratés de l’organisation des scrutins ainsi que le désordre observé dans certains centres de vote à travers la République.

Le candidat numéro 21 s’est dit rassuré de sa victoire à la présidentielle et  décidé de poursuivre son combat pour la vérité des urnes.

Noël Tshiani, qui a désisté au profit du candidat Félix Tshisekedi, a affirmé sa volonté de respecter et d’accepter les résultats qui seront publiés par la centrale électorale à l’issue des scrutins. 

Le Dr Denis Mukwege a, quant à lui, dénoncé les irrégularités du processus électoral, qu’il a constatées, et dit s’attendre au changement à l’issue de ces scrutins. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet