Marché de l’emploi en RDC : le gouvernement chargé de redynamiser les structures publiques

Kinshasa 26 janvier 2024 (ACP). – Le président de la République, Félix Tshisekedi, a chargé son gouvernement de veiller à la redynamisation des structures publiques d’accompagnement du marché d’emploi pour pallier à la question du chômage en République démocratique du Congo, a appris vendredi l’ACP des sources gouvernementales.

« Le président de la République a chargé le gouvernement de veiller à la redynamisation des structures publiques d’accompagnement du marché d’emploi, notamment d’Office national de l’emploi (ONEM) afin qu’il devienne réellement le courroie de transmission essentiel des offres et des demandes d’emploi », a déclaré Patrick Muyaya, ministre de la Communication et médias, lors du compte rendu de la 122ème réunion du Conseil des ministres lu sur les antennes de la chaîne nationale.

D’après le porte-parole du gouvernement, le Premier ministre devrait veiller à ce que tous les ministres concernés priorisent cette question afin que les actions soient réalisées au premier trimestre de cette année, avant de recommander qu’une campagne de communication soit menée pour une meilleure connaissance de l’ONEM par la population active.

Il a aussi indiqué que le président Tshisekedi a insisté sur la multiplication des antennes ou la représentation de l’ONEM, en favorisant la collaboration avec les maisons communales progressivement sur toutes l’étendue du territoire national, tout en favorisant une meilleure collaboration entre les organisations patronales et toutes les structures des marchés de l’emploi afin de partager le renseignement portant sur le marché du travail, l’évaluation des besoins actuels et futurs des profils d’emploi et à chercher dans les entreprises pour encourager les demandeurs d’emploi d’opter pour des filières offrant des débouchés.

Des solutions pragmatiques aux problèmes socio-économiques de la population

En outre, le ministre Muyaya a souligné que le président de la République s’est dit déterminé à offrir des solutions pragmatiques aux problèmes socioéconomiques que rencontrent les concitoyens, parmi lesquels le chômage.

« Il a fait de la création d’emploi, le premier engagement de son nouveau mandat, car l’emploi constitue l’un des déterminants majeurs de toute croissance inclusive et du développement économique », a rapporté le porte-parole du gouvernement, justifiant que Félix Tshisekedi pense qu’avoir un emploi qui procure un revenu, qu’il soit qualifié ou non, intellectuel ou manuel, constitue une source d’épanouissement personnel et permet au travailleur tant du secteur privé que public d’apporter quotidiennement sa contribution dans la création de la richesse nationale.

Le ministre Muyaya a également annoncé la mise en place des mesures incitatives pouvant encourager les entreprises à réserver un quota aux nouveaux diplômés, sans expériences professionnelles, pour favoriser l’accès des jeunes diplômés en quête d’une première expérience professionnelle. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet