Nord-Kivu : huit personnes tuées à Beni par les terroristes ADF

Beni, 31 janvier 2024 (ACP).- Huit (8) personnes ont été tuées, mardi, dans une nouvelle attaque des terroristes ougandais des Forces démocratiques alliées (ADF) dans la municipalité d’Oïcha, territoire de Beni (Nord-Kivu), dans l’est de la République démocratique du Congo, a appris mercredi l’ACP de source administrative.

« Des combattants ADF, proches de l’État islamique (EI) sont auteurs de l’attaque qui a conduit à la mort de huit personnes sommairement exécutées alors qu’elles étaient en pleine prière dans leur église des frères Branhamistes de Vuchika à Oïcha »,a déclaré M. Nicolas Kikuku, bourgmestre de cette municipalité.

« Tous les corps des victimes sont déjà acheminés à la morgue de l’hôpital général de référence », a ajouté le responsable de la municipalité, faisant savoir que  le pasteur de l’église, sa femme et des fidèles ont été  pris en otage.

L’autorité municipale a rassuré que l’armée nationale est en train de  traquer des assaillants auteurs de cette tuerie jusqu’à leur  dernier retranchement.

En novembre 2023, 13 civils avaient été tués à Beni, lors d’une attaque des terroristes ADF, et 6 d’entre eux neutralisés par les forces armées congolaises, selon le capitaine Anthony Mwalushay, son porte-parole dans cette région.

L’attaque avait visé le village de Kitshanga, chefferie de Watalinga, dans le territoire de Beni.

Le groupe armé terroriste ADF avait été fondé dans les années 90 par des mouvements d’opposition de l’Ouganda.

Vaincus par l’armée ougandaise, ils s’étaient  repliés dans l’Est de la RDC où ils sont auteurs d’exactions contre les civils depuis 2014.

Ces terroristes sont affiliés à Daech depuis 2019 et  certaines de leurs attaques sont revendiquées par le mouvement terroriste international.

ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet