Nord Kivu : les forces congolaise et ougandaise encouragées à pacifier Beni

Béni, 17 décembre 2023 (ACP).- Les forces congolaise et ougandaise ont été encouragées dimanche à pacifier la région de Beni (Nord-Kivu), dans l’est de la République démocratique du Congo, cible des groupes armés islamiques, lors de la descente sur terrain du chef d’état-major général adjoint congolais en charge des opérations et renseignement, a-t-on  appris  de source militaire. « Quelques avancées et difficultés, ont été (…) présentées au lieutenant général Jacques Yshalingonza Nduru, qui a félicité et encouragé les deux armées congolaise et ougandaise, de continuer à pacifier la région de Beni contre les tueries de la population civile par les islamistes   MTM/ISCAP et leurs supplétifs », a indiqué le capitaine Anthony Mwalushay, porte-parole des opérations Sokola 1 grand nord. Il a fait savoir que le chef d’état-major général adjoint congolais en charge des opérations et renseignement a été informé de la  situation sur l’évolution des opérations de traque des terroristes islamistes. Le capitaine Mwalushay a indiqué également que quelques stratégies opérationnelles ont été mises en place pour traquer jusqu’au bout ces djihadistes dans le secteur opérationnel Sokola 1 grand Nord. « Les armées coalisées FARDC-UPDF enregistrent d’importants résultats en neutralisant plusieurs chefs rebelles des djihadistes ADF, sans compter le nombre des civils libérés des griffes de ces terroristes », a-t-il dit.

Plus de 365 ADF neutralisés en 2022

Les FARDC avaient jugé positif le bilan de leurs opérations militaires contre les terroristes ougandais (ADF) dans la province du Nord-Kivu au cours de l’année 2022. Le capitaine Anthony Mwalushayi  avait renseigné, à cette occasion, que l’armée nationale avait réussi à neutraliser près de 400 ADF. « Nous avons réussi à neutraliser (en 2022) plus de 365 ADF et capturer une centaine des terroristes, dont des étrangers et des nationaux », avait-il dit. « Il y a par exemple les leaders terroristes Salim Rashidi et un sujet Jordanien, dont les procès sont en cours à Kinshasa. Et nous avons pu arrêter en 2022, plus de 265 collaborateurs ADF au niveau des territoires de Béni, Goma et Kasindi », avait indiqué le porte-parole de l’armée congolaise dans le secteur opérationnel Sokola 1 Grand Nord. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet