« Nous sommes, nous aussi, capables d’organiser de grands événements »(Premier ministre du Congo-Brazzaville)

Kinshasa, 30 Juillet 2029 (ACP).- La réussite de l’organisation, depuis vendredi, des 9èmes Jeux de la Francophonie à Kinshasa, a prouvé la capacité du continent de parrainer de grandes manifestations, a déclaré le Premier ministre du Congo-Brazzaville, reçu samedi par son homologue de la République démocratique du Congo (RDC).

« J’ai tenu à traduire la satisfaction de la délégation congolaise et adresser mes félicitations au gouvernement de la République démocratique du Congo, au Premier ministre qui a été à la manœuvre, bien entendu, et à son Excellence Monsieur le président de la République, Félix Tshisekedi,(…),parce que c’est un exemple que nous donnons au reste du monde que nous sommes, nous aussi, capables d’organiser de grands événements de cette taille et les réussir », a déclaré le Premier ministre Anatole Anatole Collinet Makoso, venu représenter le président Denis Sassou Nguesso aux 9èmes Jeux de la Francophonie.

Collinet Makoso a, au cours de leurs échanges,  félicité le gouvernement Sama Lukonde « pour le succès réalisé dans l’organisation des 9èmes Jeux (…) avec beaucoup d’émotion, beaucoup d’énergie avec la cérémonie d’ouverture riche en couleur« .

Il a, par ailleurs, réitéré  la détermination de son pays à « préserver les bonnes relations de coopération avec la RDC », deux pays voisins, selon lui, condamnés à vivre ensemble.

Des défis communs

« Nous avons aussi célébré la convergence des vues entre nos deux Chefs d’État pour leur engagement aux côtés de leurs peuples, pour apporter des solutions aux problèmes de notre population (…). Nous sommes tous deux pays faisant face à de grands défis pour le développement du continent (…)», a-t-il laissé entendre.

« Nous avons échangé aussi sur les défis environnementaux. Nous organisons bientôt le « sommet des trois bassins » et l’expertise, l’expérience de la RDC sont sollicitées parce que, la RDC c’est l’un des poumons des fameux trois bassins et, plutôt, du Bassin du Congo. Le grand poumon c’est la RDC. L’expertise c’est la RDC », a fait savoir le Premier ministre du Congo voisin.

Il s’est dit ensuite satisfait de l’étroitesse des relations des deux pays-frères.

« Comme vous le savez, les deux Congo sont un même peuple. La République démocratique du Congo et la République du Congo sont unies par des liens séculaires que rien ne peut séparer, en dehors du fleuve qui nous sert de passerelle (…) », a conclu  le Premier ministre brazzavillois.

Les deux pays appelés à se préserver mutuellement

De son côté, le Premier ministre Sama Lukonde qui a salué la présence à Kinshasa de son homologue du Congo-Brazzaville, a indiqué  que « les deux pays ont tout intérêt à se préserver mutuellement, dans l’intérêt supérieur des populations ».

« Nous avons dit que nous sommes interdépendants à plusieurs égards, que nous avons intérêt à nous préserver des uns des autres à tout point de vue, que ça soit sécuritaire et même sur des défis énergétiques qui sont les nôtres, parce que nous avons ces questions que nous avons lancées avec les deux Chefs d’État sur la question des amitiés qui doivent se poursuivre », a assuré Sama Lukonde, parlant de leurs échanges.

« Nous avons effectivement les mêmes réalités. Nous avons dit, c’est le même peuple, les mêmes langues et actuellement les mêmes défis, tant du point de vue économique, que (…) des questions environnementales ».

 « Nous avons eu, avec nous à nos côtés, nos ministres respectifs, notamment ceux en charge de la communication ; nous étions aussi avec notre ministre du numérique du côté République Démocratique du Congo et, donc bien-sûr, à leur niveau aussi des échanges qui vont se poursuivre », a conclu le chef du gouvernement de la RDC.

Les bonnes relations entre la RDC et son voisin connaissent un certain relâchement depuis la dernière visite officielle à Kigali du président Sassou Nguesso. Kigali est accusé par Kinshasa et les experts des nations unies de soutenir, avec preuves à l’appui,  le M23 qui déstabilise la partie orientale congolaise.

Par ailleurs, dans le même cadre, le Premier ministre Sénégalais, Amadou-Ba,  a été également reçu à  la Primature de la RDC où il a salué,  à l’issue d’un tête-à-tête avec son homologue congolais, «la parfaite organisation de la 9ème édition des Jeux de la Francophonie ».

« Notre délégation est venue représenter le Président MackySall pour la couverture des 9ème Jeux de la Francophonie, l’espace que nous partageons avec le Congo. Le Congo nous a fait le privilège d’organiser cette année cette grande manifestation. (…)Nous tenons à vous féliciter pour la parfaite l’organisation. Le Premier Ministre m’a fait l’honneur de me recevoir pour qu’on puisse échanger sur la coopération entre les deux pays, d’une part et d’autre part sur les questions liées à l’actualité internationale », a confié le chef du gouvernement sénégalais à la presse. ACP/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet