RDC : La compétence professionnelle, critère primordial dans la formation du prochain gouvernement

Kinshasa, 02 Avril 2024(ACP).- La Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC) Judith Suminwa Tuluka promis de former sa prochaine équipe gouvernementale sur base d’un seul critère, la « compétence professionnelle », a-t-on appris l’ACP, mardi, dans son compte X. 

« La formation du prochain gouvernement aura un seul critère unique et primordial qui est la compétence professionnelle. Donc, mon gouvernement sera appelé   » le gouvernement de compétence professionnelle. » Mes premiers combats : taux $, paix durable à l’Est, social … », a écrit la Première ministre Judith Suminwa Tuluka.

Mme Judith Suminwa Tuluka a été nommée lundi 1er avril par l’ordonnance présidentielle comme cheffe du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), une première dans l’histoire du pays. Sa naissance remonte au 19 octobre 1967. Mariée, mère de 2 enfants, un garçon et une fille âgés respectivement de 23 ans et 19 ans. Elle est née d’une famille de 9 enfants où à la maison, les parents demandaient « de participer, de manière collaborative à l’afflux de la famille avec tout ce qui s’ensuit : apprendre à préparer, à dresser une table, à s’occuper de la maison, à ranger la chambre », a-t-elle déclaré, se confiant à un média.

Après avoir voulu devenir médecin ou d’intégrer l’armée, Mme Tuluka avait  finalement décidé de faire des études d’économie afin d’accomplir son « rêve de travailler dans une banque ».  Mme Tuluka avait  débuté ses études à l’université catholique de Louvain en Belgique. Mais, après avoir raté sa deuxième candidature, elle était allée  faire son graduat en comptabilité. Ce qui lui permit de repartir à l’université pour faire sa licence et son master en Économie appliquée, option gestion financière à la faculté économique de Mons en Belgique. Ensuite, elle avait reçu son diplôme complémentaire en sciences du travail, option travail au pays en développement. Mme Tuluka est rentrée en RDC en décembre 1997.

« Ce n’était pas facile avec l’entrée de l’AFDL. Mais, je tenais à mes plans. J’étais fiancée à l’époque. Ensemble avec mon mari, on avait décidé de rentrer pour faire notre vie au pays », a-t-elle indiqué. Au pays, elle a travaillé à City Bank pendant une année. Puis un jour, elle a déposé son CV au Haut-Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme où elle a été retenue après un test d’embauche comme assistante administrative et financière. Au bout de six mois, elle a été embauchée au Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD) comme expert national pour la cellule de coordination humanitaire au PNUD. Pendant deux ans, Mme Tuluka a travaillé comme chef de deux projets, l’un pour la réforme de l’armée et l’autre pour la réforme de la police au Comores. 

Après avoir quitté les Nations Unies, elle a travaillé  au ministère du Budget comme conseillère en charge de la cellule conduite du changement quittant ainsi le carcan de la réforme sécuritaire pour entrer dans le domaine de la gouvernance et du développement. Au Budget, Mme Tuluka a  travaillé sur la réforme des finances publiques avec un focus sur la réforme budgétaire. « Ça m’a permis d’avoir une meilleure connaissance de toutes les politiques publiques pour le développement du pays », a-t-elle avoué. 

Parce que le budget doit aligner des chiffres qui permettent à ses politiques d’entrer en exécution. Après le ministère du Budget, elle est retournée au PNUD comme coordonnatrice du Programme du pilier gouvernance et renforcement de la démocratie où elle a passé  plus de 4 ans. Pendant la période du Covid, Mme Tuluka est restée à la présidence de la République comme coordonnatrice adjointe du Conseil présidentiel d’éveil stratégique avant d’être nommée ministre d’État, ministre du Plan.

Le 1er avril 2024, elle est la première femme de l’histoire de la RDC à occuper les fonctions de Premier ministre. Elle est aussi la première originaire de la province du Kongo central nommée aux fonctions de chef de l’Exécutif national.

Avant sa nomination au poste premier ministre,  Mme Judith Suminwa Tuluka occupait les fonctions de la ministre du plan dans le gouvernement démissionnaire Sama Lukonde. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet