Transition numérique : les agences marocaine et congolaise de presse  renouvellent leur partenariat

Rabat, 12 juillet 2023(ACP).- L’Agence Congolaise de Presse (ACP) et l’Agence marocaine de presse ont renouvelé mercredi, à Rabat, au Maroc, leur partenariat « fraternel et amical » sur les échanges de contenus médiatiques, des appuis matériel et technique pour la transition numérique, a constaté l’ACP.

« Notre visite d’aujourd’hui entre dans le cadre du renforcement de la coopération entre nos deux agences, à travers la signature d’un partenariat. Nous l’ACP, nous accusons un retard dans le domaine de la transition numérique,  avec notamment le besoin de disposer d’un fil d’actualité », a déclaré le directeur général de l’ACP, Bienvenu Bakumanya, qui a signé ce partenariat pour le compte de son agence.

« J’ai trouvé une oreille attentive du côté de Rabat. Ce qui permettra que nous puissions mettre en synergie, nos forces intellectuelles, physiques afin d’atteindre nos objectifs », a-t-il ajouté.

Selon le directeur général de la MAP, Fouad Arif, qui a signé également pour le compte de son agence, a dit : « Rien ne remplace l’échange et il y a quelques chose c’est que l’excellence de  relations, nos deux agences ont le devoir mutuel, à relayer fidèlement nos informations mutuelles. Nous on se chargerait  avec beaucoup de fidélité et d’engagement à relayer les informations de votre pays  dans nos différents canons de diffusion ».

« L’idée étant de faire la promotion de votre pays ici chez nous au Maroc. Et nous vous demandons de faire la même chose chez vous en faveur de notre agence », a-t-il insisté.

Rattraper le retard de consolidation de la coopération

« Je pense que nos États sont plus avancés que nos agences dans l’excellence des relations entretenues durant plusieurs années. Nous sommes en retard  et nos Chefs d’Etats sont assez avancés. Les relations saines entre nos deux pays sont une histoire parfois écrite en lettre de sang », a dit M. Bakumanya. 

Les deux chefs d’agences de presse ont notamment évoqué le cas  de nombreux soldats marocains tués en RDC dans les opérations de paix depuis 1960.

« L’excellence de ces relations est restée constante, quelques soit les tendances, au pouvoir en RDC », a déclaré le DG de l’ACP, appuyé par son hôte.

« Depuis des années les leaders de nos deux Etats ont entretenu des relations amicales et fraternelles, qui sont telles qu’aujourd’hui, du côté de l’ACP et MAP, nous sommes en retard. Et nous devons nous rattraper », a conclu le DG Bakumanya.

Dicter un contenu   informationnel selon le narratif africain

En outre, les deux patrons d’agences africaines ont convenu d’œuvrer dans la vision consistant à introduire une nouvelle approche de traitement et  de diffusion des actualités africaines orientées selon le « narratif africain » afin de mettre le continent à l’ abri du traitement qui détruit son image.

« Il ne faut pas se laisser définir par le contenu médiatique des autres », a martelé le DG Fouad Arif.

Après la signature du partenariat, la délégation de l’ACP à été conviée à une visite guidée des installations de la MAP pour s’imprégner de l’organisation et des conditions de travail de ce média public.

Avec un personnel composé en majorité des journalistes,  ce média dispose d’une part, d’un bâtiment comprenant notamment deux salles de rédaction, les services images et infographies, et un autre bâtiment réservé à la radio et la télévision,  dotées d’équipements d’une technologie de pointe.

L’Agence congolaise de presse encouragée à porter haut la voix de la RDC

« J’encourage l’ACP  à  produire des nouvelles pour la fierté de notre pays et aussi à  jouer le rôle de bouclier  contre les fausses informations sur la Nation ou sur des personnalités du pays », a déclaré l’ambassadeur  extraordinaire et plénipotentiaire de la RDC au Maroc, Henri Mangaya.

Il a aussi  félicité la hiérarchie de l’ACP, pour les efforts fournis  jusqu’ici dans le cadre de l’amélioration du contenu informationnel de ce média qui d’après lui continue à faire la fierté du pays.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet