Elections-2023 : un opérateur économique décrie l’absence d’un cocus parlementaire pour le Kasaï-Central

Kananga, 12 décembre 2023 (ACP).- L’absence d’un cocus des élus nationaux du Kasaï Central au parlement au cours de la législature finissante a été préjudiciable au développement de cette partie située au centre de la République Démocratique du Congo (RDC), a estimé, mardi, à l’ACP, un opérateur économique.

« Le candidat numéro 5 à la députation nationale dans la circonscription électorale de Kananga, Mathias Buabua wa Kayembe tient, une fois élu, à œuvrer pour pallier cet écueil », a rassuré l’opérateur économique Jean Pierre Kamuabu, au cours d’une émission radiodiffusée.

Et de renchérir : « la voix du Kasaï Central pour son essor tant attendu n’a pas été suffisamment entendue faute de cette structure informelle de lobbying ».

La mise sur pied d’un cocus des parlementaires qui figure dans la mire de Mathus Buabua wa Kayembe, sera un levier de taille et un salut pour le besoin de la cause, a-t-il insisté.

Soutenant l’élection de ce technocrate soucieux de la création d’une zone économique spéciale au Kasaï Central, M. Jean Pierre Kamuabu a sollicité les suffrages des électeurs pour lui permettre de matérialiser ce projet porteur d’espoir.

Pour cet opérateur économique qui a fondé sa vision sur les expériences tirées des autres compatriotes de la RDC, « le parlement est un lieu où l’on doit envoyer des hommes et des femmes compétents, pétris d’expériences et capables de défendre l’intérêt suprême de la collectivité ».

De son côté, le candidat n°05 s’est engagé « à créer des richesses au profit de tous et des emplois viables pour des jeunes autour de son slogan » donnons-nous la main ».

ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet