Haut-Katanga : validation de pouvoirs du premier suppléant de feu député Shamalenge

Lubumbashi, 26 Octobre 2021 (ACP).- L’Assemblée provinciale du Haut-Katanga a validé mardi les pouvoirs du premier suppléant de feu député  provincial Shamalenge de la circonscription de Kambove, Lukoshi Kadiele,  au cours d’une séance plénière dirigée par le vice-président et président intérimaire de l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga, Michel Katebe Ngoy, dans l’hémicycle du bâtiment du 30 juin à Lubumbashi.

Lukoshi Kadiele devient ainsi député provincial et peut désormais bénéficier de tous les avantages liés à ce rang en vertu de l’article 94 alinéa 1 et 3 du règlement d’ordre intérieur. Au cours de cette plénière, le président de séant a précisé que le mandat de député provincial commence à la validation des pouvoirs par l’assemblée et expire à l’installation de la nouvelle assemblée, selon le troisième alinéa de l’article 86.

Il a, à cet effet félicité le remplaçant du député Shamalenge, à qui il a demandé de rejoindre ses collègues députés provinciaux dans l’hémicycle, après la cérémonie d’investiture. Le député Lukoshi Kadiele, a dans son mot de circonstance, remercié le bureau de l’Assemblée provinciale ainsi que les élus provinciaux du Haut-Katanga pour la validation de son mandat.

La validation est intervenue après l’adoption du rapport de la commission politique, administrative et juridique (PAJ) chargée d’examiner le dossier du premier suppléant  du député Shamalenge décédé le 05 janvier dernier.

Une commission spéciale pour le plaidoyer en faveur de la retenue à la source de 40%

Les députés provinciaux du Haut-Katanga, réunis en plénière, ont également voté pour la création d’une commission chargée de la rédaction du plaidoyer en faveur de la retenue à la source de 40% sur la part de recettes à caractère national allouées au province (article 175) de la constitution. Cette commission sera constituée de députés Juvénal Kitungwa, Michel Kabwe, Thérèse Matshaseme, Papy Swana, Mbelu Wa Kabuya et Roger Asamba.

Par ailleurs, la création de la commission spéciale chargée de l’évaluation des recommandations adressées au maire de Lubumbashi, a été sursie pour raison d’harmonisation.

La cité de Kambove confrontée à la carence en eau potable

Le député Papy Swana a soulevé, au cours d’une motion d’information les problèmes sociaux auxquels fait face la cité de Kambove notamment la carence en eau potable, le manque d’infrastructures routières cela malgré la présence de plusieurs entreprises minières.

Il a déploré le fait que certaines des entreprises minières implantées à Kambove s’adonnent à spolier les champs des cultivateurs.

Il a, à cet effet, suggéré la descente d’une commission parlementaire pour étudier cette question. La plénière a aussi adopté le rapport de la commission spéciale chargée d’examiner les dossiers des ex agents et cadres de la fonction publique issus du démembrement du Katanga, affectés dans les nouvelles provinces, précise-t-on. ACP/Zng/RNL/Thd/MNI/NNG/KMT

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet