Insalubrité à Kinshasa: faible affluence du public dans les espaces aménagés

Kinshasa, 04 janvier 2024 (ACP).- Les espaces aménagés à Kinshasa, en République démocratique du Congo pour accueillir des visiteurs et touristes afin de servir de cadre de détente sont de moins en moins fréquentés faute d’entretien, a constaté jeudi l’ACP au cours d’une ronde.

« Nous sommes offusqués de constater que ces lieux à peine aménagés à travers la ville soient de moins en moins fréquentés à cause de l’insalubrité.  Certains sont devenus des sites où se déroulent des actes de vandalisme et de débauches intolérables commis par des inciviques communément appelés ‘‘Kuluna’’, qui y accèdent librement », a déclaré Amos Bokulutu Bofale chef du quartier Mbanza Lemba.

Le constat est le même au rond-point « Super-Lemba » qui a pourtant été ouvert samedi 23 décembre dernier au grand public, un mois après sa fermeture pour des travaux d’aménagement initiés par le gouvernement provincial de la ville de Kinshasa.

La commune de la Gombe n’a pas non plus été épargnée par cette tare, l’on y assiste depuis peu à une prolifération des décharges pirates.

«J’ai particulièrement choisi d’amener mes deux enfants à la place des évolués pour la prise des photos afin d’immortaliser ces jours de fête. Cependant, quelques marchés et décharges pirates y ont vu le jour et les déchets déversés çà et là par les passant ne sont pas évacués », s’est plaint Jean-Claude Mata, un habitant.

La place commerciale 7ème  rue Limete, le rond-point victoire, la place Gare centrale et la place des évolués dans la commune de la Gombe souffrent d’un manque d’entretien, ces lieux sont envahis par des commerçants. 

A la place des artistes dans la commune de Kalamu, les passants disent avoir peur  d’utiliser les bancs pour ne pas les exposer au vol, cette place  étant devenue un domaine des enfants de la rue« Je suis photographe à la place des artistes, j’ai commencé depuis 2014. Ce lieu est aujourd’hui transformé en un lieu de négoce, les clients qui viennent prendre des photos pendant les périodes des festivités avec leurs enfants refusent de venir. Les causes qui empêchent les parents d’y amener leurs enfants c’est surtout l’insécurité et insalubrité. Cette année, il était difficile pour nous de travailler suite à cela. Nous demandons au gouvernement central de prendre ses responsabilités en mettant en place un comité de suivi pour entretenir cet espace public et y déloger les inciviques », a expliqué Djo Momanga Mboyo, photographe œuvrant au rond-point victoire.

Le long du boulevard Lumumba dans la commune de Limete et ailleurs, où sont aménagés des airs de jeux, le constat est presque le même.

Un faible engouement  d’enfants accompagnés de leurs parents est également observé et les déchets jonchent ces espaces qui sont censés embellir la ville. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet