Ituri : exhortation des parents pour réduire le phénomène «enfant de la rue»

Bunia, 12 juillet 2023 (ACP).- Les parents des différentes familles de Bunia, en République démocratique du Congo (RDC), ont été exhortés mercredi à bien assumer leurs responsabilités dans l’éducation et la prise en charge de leurs enfants afin de réduire sensiblement le phénomène «enfant de la rue».

« Les parents de chaque famille doivent bien jouer leur rôle d’éducation et assumer correctement la prise en charge des leurs enfants pour éviter le phénomène des enfants de la rue », a exhorté le Révérend abbé curé de la paroisse notre Dame de l’Annonciation de Nyakasanza, Florentin Djombu, au cours d’un culte organisé spécialement à l’intention de cette catégorie d’enfants.

Et de poursuivre : «La présence des enfants vivants dans la rue explique l’irresponsabilité des parents des familles où ils sont nés et abandonnés à cause de la pauvreté ainsi que les conflits familiaux. De l’autre côté, la plupart de ces enfants vivants dans la rue sont des orphelins de père et de mère, victimes de l’activisme des différents groupes armés qui continuent à semer la désolation dans la province de l’Ituri ».

L’abbé Florentin Djombu a laissé entendre que le phénomène « Enfants de la rue » est le problème qui préoccupe tout le monde, notamment les responsables des différentes communautés religieuses, les autorités politico-administratives ainsi que les services de sécurité et de défense. Parce que, a-t-il fait savoir, ça constitue une bombe à retardement pour demain.

Dans le but de faciliter la réintégration familiale de ces enfants, l’abbé curé  Florentin Djombu a plaidé auprès du gouvernement ainsi qu’à ses partenaires techniques et financiers ainsi qu’aux personnes de bonne volonté pour leur encadrement sur le plan éducatif et spirituel.

Aux parents qui ont abandonné leurs progénitures, il les a invités à la prise de conscience d’autant plus qu’ils seront jugés aussi bien par Dieu que par la société au regard de leur degré d’irresponsabilité.

Pour sa part, le chef de bureau urbain des Affaires sociales, Pierre Mangole, s’est félicité de  l’initiative de l’abbé curé de la paroisse Notre Dame de l’Annonciation de Nyakasanza, qui pourrait contribuer tant soit peu à éveiller la conscience de ces enfants à regagner leurs familles respectives où ils peuvent bénéficier d’une éducation de bonne qualité pour construire leur avenir.

Visiblement touchés par le message de l’abbé curé séance tenante, plus de vingt enfants, parmi les 300 qui ont participé à ce culte, ont émis le vœu de retourner dans leurs familles biologiques.

C’est pour la deuxième fois consécutive que le Révérend abbé curé de la Paroisse Notre Dame de l’Annonciation de Nyakasanza, Florentin Djombu, organise ce genre d’activités au profit des enfants vulnérables.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet