Ituri : le groupe armé FPIC appelé à la retenue après affrontements entre deux factions (Administrateur du territoire d’Irumu)

Bunia, 12 juillet 2023 (ACP).- Les leaders du groupe armé Force patriotique et intégrationniste du Congo (FPIC), inscrit dans le processus de paix en cours, ont été appelés à la retenue après des affrontements entre deux factions au village Mwanga, territoire d’Irumu, en République démocratique du Congo.

« J’appelle les leaders de la FPIC à la retenue et de régler leurs différends autour d’une table et de ne pas se laisser manipuler ou influencer afin de cimenter l’unité du groupe en cette période préélectorale. De ne pas se faire intoxiquer par certains leaders en quête de positionnement politique qui chercheraient à les déstabiliser pour leurs intérêts privés », a indiqué l’administrateur du territoire d’Irumu, le colonel Jean Siro Nsimba, s’exprimant après les affrontements entre deux factions de ce groupe au village Mwanga, situé à près de 10 km de Bunia.

Le colonel Jean Siro Nsimba a fait remarquer que la division au sein du groupe armé FPIC va provoquer une escalade de violences avec de conséquences fâcheuses sur la paisible population déjà meurtrie par les affres de la guerre.

« La division de ce groupe ne peut que créer de violences en violences avec comme conséquence néfaste dans la population qui continue à souffrir des actes de barbaries causés par leurs propres fils et frères de la même communauté », a-t-il conclu.

Le groupe armé FPIC est signataire des actes d’engagement de cessation des hostilités lesquels actes ont permis le retour progressif de la paix dans plusieurs entités du territoire d’Irumu où la vie reprend dans plusieurs centres de négoces, notamment Kunda, Komanda, Marabo.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet