Kasaï Central : des nombreux défis  retardent la construction de la route Kananga-Kalamba Mbuji

Kananga, 19 mars 2024 (ACP).- Le retard dans l’avancement des travaux de construction de la route Kananga-Kalamba Mbuji, longue de 220 Km, au Kasaï Central, dans le centre de la RDC, est attribuable aux nombreux défis pour son exécution effective, a appris, mardi, l’ACP, d’une source proche du maitre d’œuvre.

« C’est un problème qui va au-delà des financements », a fait savoir le directeur général de Bureau Central de coordination (BCECO), M. Jean Mabi Mulumba cité par des médias locaux.

Et d’ajouter : « il y a aussi la question de la disponibilité des matériels à utiliser dans le cadre de la construction et de la modernisation de cette route dont l’intérêt et l’importance à démontrer ».

Il a cité, à titre exemplatif, la latérite accessible sur une distance de 30 Km au regard de son rôle déterminant dans la stabilisation des routes en construction.

M. Jean Mabi Mulumba a évoqué également le trafic interne en cours sur les tronçons de cette route ne permettant pas à l’entreprise d’exécuter les travaux sur le terrain.

Il en a appelé au bon sens de l’entreprise TOHA Investiment de ramener les engins déplacés ailleurs au profit du chantier de pont Lueta en vue d’accélérer les travaux de cette route conformément aux clauses du contrat signé entre cette entreprise et l’Etat congolais, qui lui a versé à ce jour la somme de 9.000.000 $ par cette société pour les travaux.

Le président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a donné le coup d’envoi de ces travaux il y a plus de 18 mois sur le site de Bena Mande, à Kananga.

L’importance socioéconomique est évidente car donnant accès à la mère via la République d’Angola.

ACP/C.L.

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet