Kasaï Oriental : les députés provinciaux appelés à s’approprier les procédures des finances publiques

Mbujimayi, 14 mai 2024 (ACP).- Les députés provinciaux du Kasaï Oriental, province au centre de la République démocratique du Congo, ont été exhortés à s’approprier les différentes procédures des finances publiques, lors d’un séminaire d’information et de la vulgarisation de la stratégie de décentralisation financière en RDC, organisé durant cinq jours, soit du jeudi 09 au mardi 14 mai à Mbujimayi.

« Les députés provinciaux étaient en formation. Il s’agissait d’un atelier d’appropriation de procédures les plus nécessaires pour les finances publiques. Nous sommes partis de l’information sur des règles pour une gestion saine de finances publiques à la vulgarisation de la stratégie de décentralisation financière », a déclaré Jean Claude Musas Manyong, coordonnateur du projet ENCORE.  

S’exprimant autour des objectifs poursuivis dans l’organisation de ces travaux, il a insisté sur le rôle que doit jouer un élu du peuple sur le budget de la province en tant qu’autorité budgétaire.

« Comme objectif, nous voudrions que les députés s’approprient les procédures et les outils nécessaires à une gestion saine de finances publiques et spécifiquement, il s’agit de renforcer les capacités techniques des élus et leurs collaborateurs sur les processus budgétaires. Bien entendu, la loi relative aux finances publiques nécessite cet accompagnement. Il est question de communiquer la vision du gouvernement contenu dans la stratégie de renforcement de la décentralisation financière, tout cela doit être porté à la connaissance des députés provinciaux qui constituent l’autorité budgétaire », a souligné le coordonnateur du projet.

Et de poursuivre « Vous savez que la République démocratique du Congo a déjà un certain nombre d’années, la loi relative aux finances publiques avec tous les autres textes d’application qui ont suivi, partant notamment en rapport à la comptabilité et il y a la loi relative aux marchés publics… et pour arriver à mettre tout cela en application, il faudrait un cadre, ce cadre-là c’est la stratégie de décentralisation financière ».

« Actuellement nous avons une nouvelle stratégie qui a été adoptée et qui tient compte du contexte qui permet de prendre en charge des différentes reformes liées à la gestion de finance publique. Cette stratégie nous permet d’asseoir toutes les réformes liées aux finances publiques contenues et dans la loi relative aux finances publiques et dans la loi sur le marché public et tous les autres textes d’accompagnement », a dit Jean-Claude Musas Manyong. ACP/Kayu 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet