Sud-Kivu : deux journées sans enseignements pour compatir avec les victimes de guerre au Nord-Kivu

Bukavu, 13 février 2024 (ACP).- Le collège provincial des étudiants a observé lundi et mardi, deux jours sans cours,  pour dénoncer l’agression de la RDC par le Rwanda et compatir avec la population victime au Nord-Kivu dans l’est de la  République démocratique du Congo, a appris l’ACP de source estudiantine.

« Les étudiants du Sud-Kivu, observent deux jours sans cours et brisent ainsi le silence pour alerter le monde entier face à cette agression et sur la gravité des combats qui s’intensifient depuis quelques semaines entre les forces gouvernementales de la RDC et la rébellion du M23 au Nord-Kivu », a indiqué Anicet Fahamu, porte-parole provincial des étudiants du Sud-Kivu.

A Bukavu, au-delà de ces deux jours sans cours en mémoire des victimes de guerre au Nord-Kivu, les étudiants en collaboration avec les structures de la société civile vont se rassembler mardi devant le gouvernorat du Sud-Kivu pour manifester leur mécontentement, a dit le porte-parole provincial des étudiants.

Anicet Fahamu a demandé aux manifestants de porter des habits en couleur noire et de se munir des bougies qui seront allumées devant le gouvernorat du Sud-Kivu ce mardi à partir de 16h30′. L’objectif est de prouver à la face du monde qu’ils sont en deuil et que cela nécessite une intervention internationale face à cette crise  humanitaire et sécuritaire  sévissant dans l’est de la République démocratique du Congo. ACP/Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet