Sud-Kivu: un dialogue communautaire et une tribune d’expression populaire organisés   à Uvira

Uvira, 14 juillet 2023 (ACP).- Une association des femmes des médias a organisé, jeudi à Uvira, un dialogue communautaire et une tribune d’expression populaire en faveur des femmes au tour du thème : « les femmes face aux aspirations politiques avec un accent particulier sur la notion de la recevabilité », a constaté l’ACP. « Nous sommes venus ici à Uvira pour l’organisation de deux activités entre autres le dialogue communautaire où nous avons échangé avec les femmes pour cartographier la question politique dans la ville d’uvira, donc le niveau de l’implication de la femme et la deuxième activité était centrée sur la tribune d’expression populaire qui avait comme objectif global de contribuer au processus de démocratisation et de redevabilité dans la ville d’uvira en particulier et dans la province du Sud-Kivu en générale », a fait savoir le chef de projet, M. Dieumerci Cebwer

Et d’ajouter : «  Nous avons également amené les femmes à briser la peur et à aspirer aux postes de prise de décision d’ici la fin 2023. Le constant en est que la femme d’Uvira avait déjà les compétences suffisantes sur  les partis politiques mais elles n’avaient pas encore la notion sur la redevabilité, raison pour laquelle l’Association des femmes des médias (AFEM) a organisé ces activités pour accompagner les femmes à briser la peur »

Il sied de signaler que cette activité a été réalisée dans le cadre du projet médias professionnels et inclusifs pour la promotion de la recevabilité sociale, la démocratie et la cohésion sociales sous l’appui financier de la confédération Suisse à travers la Direction du Développement et de la Coopération(DDC).

« On ne peut pas devenir un directeur général, un ministre même un député national sans être membre d’un parti politique, ce pour cela que j’invite la population d’Uvira de pouvoir placer la femme au centre de tout et qu’elle  puisse comprendre quelle peut contribuer au développement de ce pays, on peut avoir des députés nationaux, provinciaux femmes, sur ce, nous appelons les femmes à s’engager dans les partis politiques », a-t-on indiqué.

« En tant que femme nous étions heureuses d’avoir participé à ces assises où on nous a montrées comment nous devons travailler dans l’unité et se soutenir mutuellement pour trouver des places dans les postes de prise de décision, afin que  nous ne puissions pas rester derrière les hommes alors que nous aussi nous avons de compétence pouvant nous aider à avancer , et les moyens pour y parvenir. J’appelle les mamans d’Uvira à se mettre ensemble pour faire avancer les autres qui veulent évoluer », a déclaré la cheffe d’avenue du 30 juin, Mme Cléontine Akakecha Aluni.

Signalons que ce projet a une durée de quatre ans et va cibler plusieurs couches sociales dont les autorités locales, les acteurs de la société civile, les représentants de partis politique et les femmes en générale.

ACP/  

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet