Tshopo : plus de 14.000 victimes de la guerre enregistrées à Kisangani

Kisangani, 20 mars 2024 (ACP).- Plus de 14.000 victimes de la guerre de six (6) jours ont été enregistrées à Kisangani, chef-lieu de la province de la Tshopo, dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), a appris mardi l’ACP lors d’une conférence.

« Au moment où nous vous parlons, nous avons un chiffre de plus de 14.000 requérants pour les deux opérations d’identification et d’enregistrement », a déclaré Mimy Mopunga, secrétaire rapporteur du fonds spécial de réparation de l’indemnisation des victimes des activités illicites de l’Ouganda en République Démocratique du Congo (Frivao).

Et d’ajouter : « Nous sommes au jour d’aujourd’hui à la troisième étape du processus qui concerne la confrontation des listes qui va nous permettre de retenir les gens qui figurent sur toutes les listes. L’opération que nous comptons terminer à la fin de cette semaine puisque ».

« Nous allons constituer une autre commission composée des médecins, des OPG et des psychologues qui nous accompagne pour avoir la liste finale. Les victimes qui n’en figureront pas, feront objet d’enquête », a-t-elle expliqué.

La secrétaire rapporteur de cette structure étatique a appelé les parties prenantes au calme, à la patience et faire obstacle à toute sorte de manipulation.

La guerre de six jours vécue du 5 au 10 juin 2000 à Kisangani, a été le théâtre d’affrontements entre les armées du Rwanda et de l’Ouganda. Ces affrontements ont causé près de 1000 morts, plusieurs blessés et des dégâts matériels, a-t-on rappelé.ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet