Bandundu : l’usage des préservatifs recommandé à la jeunesse

Bandundu, 04 mars 2024 (ACP).- La jeunesse de Bandundu dans la province du Kwilu, au Sud-ouest de la République démocratique du Congo, a été sensibilisée dimanche à l’utilisation des préservatifs, pour prévenir les grossesses précoces, des IST et le VIH/SIDA, au cours d’une matinée à leur intention.

« Je recommandé aux jeunes filles l’abstinence avant le mariage et l’utilisation des préservatifs en cas des rapports sexuels, en vue de se protéger contre les grossesses précoces, les infections sexuellement transmissibles  (IST) et le VIH/SIDA », a déclaré Mme Antoinette Lekeleke, présidente de l’ONGD « Fondation grâce monde » (l’ONGDFGM).

« Cette activité a consisté à mener la jeunesse à comprendre les méfaits de la grossesse précoce et leurs conséquences dans la vie courante, surtout aux mineurs qui ne sont pas prêtes de prendre cette responsabilité », a-t-elle dit.

Il sied de noter que l’ONGD Grace Monde, a été créée en 2017 avec comme objectif « la réduction de la mortalité maternelle et infantile ».

L’utilisation des préservatifs est reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) comme le seul moyen de contraception qui protège à la fois contre le VIH/Sida et les grossesses non désirées. Son utilisation reste faible (5%) chez les femmes en âge de procréer en République Démographique du Congo (RDC). 

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet