Ituri : plus d’un million des  ménages ciblés pour la distribution des moustiquaires  

Bunia, 14 décembre 2023 (ACP).- 1.127.844 ménages sont ciblés pour la distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action (MILD) dans la province de l’Ituri au nord-est de la République Démocratique du Congo, a-t-on jeudi  lors d’une cérémonie.

« Les ménages ciblés dans notre province sont au nombre de 1.127.844. A la fin de l’exercice on saura la taille tout en sachant que l’Ituri à plus de 7 millions d’habitants » a expliqué le Dr Louis Tchulo, chef de division provinciale de la santé (DPS).

« Le paludisme c’est la première maladie en termes de la mortalité et de la morbidité. En Ituri nous avons chaque année plus de 1.400.000 cas de paludisme en général. Pour les femmes enceintes, on a autour de 60.000 cas par an et les enfants de moins de 5ans, c’est environ 700.000 à 800.000 cas par an sans compter le nombre de décès qui environne 1.300 à 1.400 cas par an », a-t-il poursuivi.

Pour inverser cette tendance, selon le Dr Tchulo, la première activité c’est celle liée à la prévention notamment le renforcement des mesures d’assainissement et la sensibilisation à dormir sous une moustiquaire imprégnée.

« Quand la prévention ne marche pas c’est là où il y a des cas de maladies. Quand il y a des maladies, il y a des décès. En termes de mortalité, c’est le paludisme qui tue aussi beaucoup chez nous en Ituri. D’où le ministère de la santé publique, hygiène et prévention a organisé cette activité en collaboration avec ses partenaires », a-t-il rappelé.

Le Dr Louis Tchulo a appelé les médias a sensibilisé la population à l’utilisation effective des MILD, car a-t-il insisté: « l’essentiel ce n’est pas seulement de recevoir les moustiquaires mais aussi dormir sous ces moustiquaires ».

De son côté, le directeur de cabinet adjoint du gouverneur militaire en charge de la territoriale, Ernest Uringi Padolo a invité la population bénéficiaire à se servir des moustiquaires pour se protéger des piqûres des moustiques qui transmettent la malaria plutôt que de les utiliser pour la pêche, la chasse et la construction des maisons.

« Chers compatriotes les moustiquaires que vous recevez servent à vous protéger contre les piqûres des moustiques qui transmettent la malaria. Ces moustiquaires ne doivent pas  servir à la pêche, à la chasse à la construction de maisons. Toute utilisation autre que la protection contre la malaria, est strictement interdite » a-t-il prévenu.

Ernest Uringi Padolo a attiré l’attention de personnels de santé et autres personnes impliquées dans la campagne sous examen, que la vente illicite et le détournement des moustiquaires ainsi des fonds destinés à la lutte contre le paludisme, sont des infractions punissables par la loi.

Cette campagne de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées va durer sept(7) jours avec un rattrapage de deux(2) à trois(3) jours par zone de santé dans les 36 zones de santé de l’Ituri.

ACP/C.L. 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet