La responsabilité du médecin au centre de la couverture santé universelle (vice-ministre de la santé)

Kinshasa, 23 Février 2024 (ACP).- La responsabilité des médecins dans le programme de la couverture santé universelle (CSU) a été rappelée, lors du Ier congrès extraordinaire et 6ème conseil national du syndicat national des médecins (Synamed), qui se tiennent du 22 au 24 février à Kinshasa, en République démocratique du Congo. « Je suis venu échanger avec les médecins sur les nouveaux horizons dans le cadre de la Couverture Santé Universelle, vision chère du président de la république, Félix Antoine Tshisekedi. Le Synamed est un partenaire de la CSU et il joue un rôle clé, par ce que les médecins que nous voulons doivent être responsables et aider à matérialiser cette vision », a déclaré le vice-ministre de la santé publique, hygiène et prévention, le Dr Serge Emmanuel Hollen. « Le gouvernement mettra tout en place pour préserver les intérêts des médecins congolais, sans lesquels, il n’y a pas la CSU », a-t-il ajouté. Le vice-ministre a aussi expliqué aux participants  la nouvelle loi du 3 Mars 2023, fixant les principes fondamentaux relatifs à l’organisation de la santé publique en RDC, en lien avec la sécurité sanitaire. Par la même occasion, le Dr John Senga, secrétaire général du Synamed a remis au vice-ministre un cahier de charge reprenant les revendications et les propositions du Synamed  pour améliorer le système sanitaire en RDC. Notons qu’Ier congrès extraordinaire et 6ème conseil national du Synamed est placé sous le thème : «le Synamed à l’ère des réformes conséquentes pour un leadership syndical fort, responsable et réaliste ». Plusieurs délégués syndicaux venus de 25 provinces prennent part à ces assises. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet