Monkeypox au Maï-Ndombe : la population de Bakele s’asbtient de consommer les gibiers

Inongo, 10 juillet 2023 (ACP).- La population de Bakele, entité du territoire d’Inongo, province du Maï-Ndombe, en République démocratique du Congo, est résolue de s’abstenir de manger tous les gibiers pour prévenir toute contamination éventuelle liée au virus de Monkeypox, communément appelée «variole de singe», a constaté l’ACP.

« Après avoir enregistré 4 cas de décès dues au Monkeypox dont 2 femmes et 2 enfants, nous avons résolu après la sensibilisation à la lutte contre la variole des singes par les corps médicaux, de nous abstenir de manger non seulement la viande des singes mais également de tous les gibiers », a déclaré, M. Bapoma Nzali, Chef de localité de Bakele.

« Le décès des deux jeunes garçons morts à Ntumbe après avoir mangé un écureuil ramassé dans les brousses, a accentué le psychose à l’égard  de la population qui a boycotté les produits de chasse. Seule la viande des bêtes domestiques est vendue et achetée à travers le village au grand mécontentement des chasseurs découragés de leurs activités », a-t-il renchéri.

M. Bapoma a remercié la société «ERA Congo» qui a ravitaillé à Bakele avec un lot important des produits pharmaceutiques et a dépêché sur le terrain des corps médicaux pour lutter contre cette épidémie.

Le Monkeypox est une maladie virale qui a été signalée principalement  dans les pays africains de l’Ouest et ceux du Bassin du Congo. La RDC a adopté la surveillance de routine  comme stratégie de lutte contre cette maladie mortelle. Depuis le début de l’année 2022, 6.032 cas suspects de cette zoonose ont été  notifiés  dans 23 des 26 provinces du pays.

ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet