Pour l’intégration d’un Plan d’assistance technique de l’Alliance Gavi dans le PNDS 2024-2030

Kinshasa, 7 février 2024 (ACP).- Un plan d’assistance technique des partenaires de l’Alliance Gavi sera développé dans le Plan national de développement  sanitaire 2024-2030 (PNDS 2024-2030), a appris l’ACP mercredi  lors de la retraite de l’assistance technique des partenaires de l’Alliance Gavi à Kinshasa en République démocratique du Congo.

« Au côté du Plan national de développement sanitaire 2024-2030 (PNDS 2024-2030), il sera développé un plan d’assistance technique des partenaires de l’Alliance Gavi qui devra inclure tous les aspects essentiels en rapport avec l’optimisation des résultats de notre PNDS », a déclaré le secrétaire général à la santé, le Dr Sylvain Yuma.

Le secrétaire général à la santé qui a lancé cette activité a, en effet, dit que ces deux jours de retraite sont une opportunité pour examiner en profondeur comment aligner les partenaires en vue de faire les choses autrement et améliorer les performances de la vaccination en RDC.

Cette retraite, selon l’OMS, consiste à faciliter une compréhension commune des attentes des partenaires de Gavi en matière d’engagement et de collaboration nécessaires pour obtenir des résultats et des performances de haute qualité de l’AT ​et à réfléchir et recommander des moyens d’améliorer les méthodes de travail de l’Alliance en République démocratique du Congo. Elle vise également à réfléchir et à s’aligner sur les progrès et les performances du PEF-TCA et sur les questions connexes d’engagement des partenaires en RDC, ainsi qu’à élaborer un plan d’action pour l’Alliance avec l’engagement des partenaires pour soutenir le plan du gouvernement dans l’amélioration de la performance du programme de vaccination.​

La mutualisation de nos ressources autour des priorités communes définies avec le gouvernement est essentielle pour notre réussite (One Team, One Plan, One budget) ; la redevabilité mutuelle et l’impact des appuis, sont les trois clés qui devaient guider ces travaux selon l’Unicef.

Cette retraite a bénéficié de la participation de 60 représentants de diverses organisations et institutions tant nationales qu’internationales, à savoir : le ministère de la Santé publique, hygiène et prévention et les partenaires principaux, élargis, les bailleurs de fonds, les bureaux mondiaux et régionaux des partenaires principaux et le secrétariat de Gavi qui interviennent au niveau provincial, national et supra national de la République démocratique du Congo. ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet