RDC : le gouvernement exhorté à la valorisation du métier d’infirmier

Kinshasa, 13 mai 2024 (ACP).- Un appel pour la valorisation du métier d’infirmier a été lancé lundi, à Kinshasa, au gouvernement de la République démocratique du Congo, au cours d’un entretien à l’occasion   de la Journée internationale de l’infirmière, célébrée le 12 mai de chaque année.

« Nous appelons le gouvernement de la République démocratique du Congo à valoriser le métier d’infirmier, un métier noble qui est exercé parfois sans motivation », a déclaré Fifi Lutondo, infirmière cheffe de poste adjointe au service de gynéco-général aux Cliniques universitaires de Kinshasa (CUK).

«  Nous parcourons tous les risques en milieu hospitalier, mais l’écart dans la répartition est inexplicable. Nous invitons également le gouvernement à nous doter d’équipements médicaux modernes et spécialisés pour accomplir notre but », a-t-elle plaidé.

Pour elle, le thème retenu, « Nos infirmières. Notre avenir. Le pouvoir économique des soins », constitue une occasion pour les autorités de changer des perspectives et des politiques pour pouvoir soutenir la population qui fait face à un investissement énorme sur les soins de santé.

« Nous pensons qu’il est temps de changer de perspectives. Nous avons constaté à maintes reprises que les crises financières entraînent souvent des restrictions budgétaires dans les soins de santé, généralement au détriment des services infirmiers. Cette approche réductionniste ne tient pas compte de la valeur économique substantielle et sous-estimée que les soins infirmiers apportent aux soins de santé et à la société dans son ensemble », a-t-elle renchéri.

Par ailleurs, l’Ordre des infirmiers et infirmières de la RDC a commémoré dans la méditation cette journée internationale des infirmiers et infirmières, en hommage à leurs collègues victimes des affres de la guerre dans l’Est du pays. ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet