RDC : les journalistes invités à renforcer la sensibilisation liée aux symptômes de lèpre

Kinshasa, 26 janvier 2023 (ACP).- Les journalistes œuvrant en République démocratique du Congo (RDC), ont été invités vendredi, lors d’une conférence de presse à renforcer la sensibilisation de la communauté liée aux symptômes et complications de la lèpre pour un dépistage précoce d’ici 2023.

« Nous invitons les journalistes à s’approprier la lutte en renforçant la sensibilisation de la communauté sur les symptômes et complications pour réduire la chaîne de transmission de la lèpre afin d’atteindre 0 cas de lèpre et 0 infirmité d’ici 2030 », a déclaré le Dr Florent Ngondu, directeur du Programme national de l’Elimination de la lèpre (PNEL).

« La lèpre est une maladie infectieuse chronique causée par un microbe appelé le mycibacterum leprae ou bacille de Hansen. Ce microbe a un période d’incubation 2 à 7 ans,  et 5 ans en moyenne en préférence des endroits les plus froids du corps à savoir, le lobe de l’oreille, l’extrémités de membres et les fesses », a-t-il expliqué. 

Le Dr Ngondu a fait savoir que les symptômes de la lèpre sont une tâche cutanée  claire (hypo-pigmentée ou rougeâtre avec perte franche de sensibilité, des sensations anormales (engourdissement, picotement dans les mains et les pieds), la faiblesse des mains, des pieds ou des paupières, des douleurs ou sensibilité des parties du corps.

Par ailleurs, le Dr Papy Pululu, coordonnateur provincial de la lèpre à Kinshasa, a souligné que cette maladie  demeure à ce jour une pathologie endémique dans la capitale de la RDC.

« Au regard de son ampleur et ses conséquences dans la population kinoise et des toutes actions menées par le gouvernement et ses différents partenaires, la lèpre reste un problème majeur de la santé publique », a-t-il poursuivi.

Selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), la lèpre touche principalement la peau et les nerfs périphériques. En l’absence de traitement, elle peut entraîner des incapacités progressives et permanentes.

Cette conférence de presse organisée par le Programme national de l’élimination de la lèpre (PNEL) s’inscrit dans le cadre de la célébration le 28 janvier de la 71eme journée mondiale d’élimination de la lèpre, dont le thème international de cette année est « Vaincre la lèpre et ses conséquences » et au niveau national « Non à la stigmatisation et oui à la dignité de la personne affectée par la lèpre ». ACP /Kayu

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet