RDC : une équipe restreinte pour finaliser la stratégie médiatique en urgence de santé

Kinshasa, 04 février 2024 (ACP).- Une équipe restreinte, composée des experts en santé, en environnement, de la  pêche et élevage, ainsi que des acteurs des médias, a été désignée au cours d’un atelier samedi à Matadi au Kongo Central, pour finaliser la rédaction de la Stratégie nationale médiatique dans la gestion des urgences de santé publique en RDC.

« Une équipe restreinte, composée des experts en santé, en environnement , de la pêche et élevage, ainsi que des acteurs des médias, est désignée pour finaliser la rédaction de la Stratégie nationale médiatique dans la gestion des urgences de santé publique sous le leadership du Programme national de communication pour la promotion de la santé (PNCPS) », a déclaré Raoul Kamanda, directeur du Programme national de communication pour la promotion de la santé (PNCPS).

« Une fois finalisé, ce document sera remis au secrétariat général à la santé et à la direction générale de l’Institut national de santé publique (INSP) pour sa validation à la Commission technique de lutte contre la maladie (CTLM) avant sa reproduction par les partenaires », a-t-il précisé.

« Ce travail, encore en draft zéro, devra être adopté selon les documents normatifs du ministère de la Santé publique, hygiène et prévention », a-t-il précisé.

Des activités découlant de cette stratégie

Outre cette stratégie médiatique, le directeur du PNCPS a énuméré d’autres activités, à savoir : l’élaboration du cadre de concertation multisectorielle entre les médias et le secteur public, suivi de l’élaboration du guide des médias.

« Le guide des médias est très capital parce que la stratégie est un document d’orientation qui doit être accompagné d’un document de mise en œuvre. Ce guide sera élaboré avant le plan de mise en œuvre qui sera un document opérationnel », a-t-il expliqué.

Selon M. Kamanda, le cadre de concertation regroupera les différents réseaux et plateformes  médiatiques dans le cadre de cette action commune.  Il a, à cet effet, recommandé aux participants de cet atelier de restituer ce travail chacun dans sa structure respective.

« Que vos structures comprennent la démarche  du document qu’on a produit ici. Je pense, la restitution permet l’appropriation de vos consœurs et confrères sur l’activité en vue de l’ancrer dans vos structure », a-t-il soutenu.

Le directeur du PNCPS a indiqué que l’étape du plan opérationnel budgétisé sera suivi de la mobilisation des ressources pour sa mise en œuvre.

« Nous avons trois phases essentielles : la phase de préparation, de riposte et celle de la résilience. Nous n’allons pas attendre la survenue d’une urgence ou d’un événement pour commencer à communiquer », a-t-il noté, promettant de négocier avec les partenaires favorables pour une formation avec les médias  sur la Communication des risques et engagements communautaires (CREC) et sur les urgences de santé publique.

Par ailleurs, le directeur du PNCPS a salué le soutien de Breakougth action (BA), un programme de l’USAID qui a appuyé l’organisation de cet atelier et l’accompagnement du PNCPS   dans plusieurs activités, sans oublier l’OMS et l’ONG internationale Resolve.

La Stratégie nationale médiatique dans la gestion des urgences de santé publique en RDC est un produit du ministère de la Santé publique, hygiène et prévention, à travers son Programme national de communication pour la promotion de la santé à l’intention des acteurs des médias.

Elle vise l’amélioration de la communication en situation d’urgences de santé publique et la contribution au bien-être de l’homme, de l’animal, des végétaux et de l’environnement. ACP/KHM/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet