Tshopo: des biologistes médicaux et techniciens de laboratoire prêtent serment à Kisangani

Kisangani,04 février 2024(ACP).- Les biologistes médicaux, des gestionnaires des institutions de santé et  des techniciens de laboratoire, ont prêté leur serment dimanche au cours d’une cérémonie à l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM) de Kisangani, chef-lieu de la Tshopo, dans le nord-est de la République démocratique du Congo(RDC).

« Nous sommes dans la joie d’accueillir de nouveaux venus dans la corporation et dans le milieu professionnel. Loin de leurs formateurs, encadreurs, ils doivent défendre les formations reçues dans leur institution et défendre le métier de laboratoire qui est noble pour le diagnostic des maladies et des pandémies dans le monde », a déclaré Listher Moningi, vice-président  provincial du Conseil national des biologistes médicaux et techniciens de laboratoire pour la Tshopo (CNBM).  

Dans leur serment, a insisté M. Moningi, les biologistes médicaux se sont engagés à contribuer efficacement à la promotion de la santé en respectant la déontologie du métier et la confidentialité des malades.

« (…) Je m’engage à suivre efficacement la réalisation des analyses biologico-médicales par la coordination des activités et assurer l’encadrement des techniciens de laboratoire médical tant du point de vue scientifique que professionnel », ont-ils juré.

Dans leur serment, ils ont aussi promis de contribuer de manière efficace, à l’organisation et au fonctionnement du secteur national de la santé par la gestion efficace des ressources humaines, matérielles et financières du laboratoire d’analyses biomédicales et de respecter le code de la déontologie.

Les assermentés étaient constitués de quarante-trois (43) biologistes médicaux, six(6) gestionnaires des institutions de santé et deux (2) techniciens de laboratoire.

ACP/KHM/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet