Vaccination contre la poliomyélite: les chefs  coutumiers appelés à s’impliqués a sa promotion

Kinshasa, 29 octobre 2023 (ACP).- Des chefs coutumiers de la RDC ont été appelés le weekend à s’impliquer dans la promotion de vaccination et l’éradication contre la poliomyélite,  lors d’un forum national tenu à Kinshasa, en République démocratique du Congo,   a appris l’ACP des organisateurs.

« J’appelle les autorités traditionnelles de la RDC  à sensibiliser les populations aux bienfaits des vaccins contre la polio, une maladie virale hautement contagieuse qui représente une menace importante pour la santé, avec le potentiel de causer la paralysie et la mort », a déclaré Mfumu Difima Nitu, secrétaire général de l’Association nationale des autorités coutumières au Congo ( ANATC).

« Cette activité vise à combler les défis liés à la polio en RDC et à Kinshasa  en particulier,  notamment  dans la persistance de la circulation de la poliovirus, l’insuffisance de l’information sur la vaccination de routine et la contre-performance face à des indicateurs de la surveillance épidémiologique », a-t-il affirmé.

De son côté, M. Jacques Kabongo, Chef de pool population, a, au nom du secrétaire général au ministère de l’Intérieur,  remercié les participants pour l’intérêt porté sur la vaccination en vue de contribuer à l’éradication de la poliomyélite.

Selon  lui, ce Forum national des chefs coutumiers sur la promotion de la vaccination et de l’éradication de la poliomyélite, a une grande importance au regard des conséquences néfastes que cette maladie cause dans la société congolaise dont la paralysie. Il a émis le vœu de voir les chefs coutumiers être impliqués activement, puisque la RDC avec ses 9 pays voisins, est exposée à des flambées de la poliomyélite surtout celle dérivée de la souche vaccinale. 

M. Kabongo, a salué l’engagement du Président de la République, champion de la vaccination, qui a donné de la voix pour cette thématique liée à la vaccination en RDC.

Appuyé notamment par des partenaires internationaux tels que  l’Unicef  l’OMS, GAVI,  PATH et l’USAID,  cette activité a été organisée par le Programme élargi de vaccination (PEV) dans le cadre des activités marquant la célébration de la Journée de la polio, dédiée le 24 octobre 2024. Elle vise à encourager l’engagement continu envers des résultats et la responsabilité des Chefs coutumiers, tradi-praticiens et peuples autochtones à tous les niveaux pour soutenir le service de vaccination afin de réduire la mortalité et la morbidité en lien avec les maladies évitables par la vaccination, y compris la poliomyélite.

Bien que le continent africain ait été certifié exempt de poliovirus sauvage en août 2020, les flambées de poliovirus circulants dérivés d’une souche vaccinale (PVDVc) constituent désormais le principal obstacle à l’éradication de la poliomyélite en Afrique.

Quinze  états membres de l’Union Africaine ont signalé cette année des flambées de poliovirus circulants dérivés  d’une souche vaccinale de type 1 et de type 2, et environ 58 % des cas signalés provenaient de la région de l’Afrique centrale. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet