Kinshasa : une campagne spéciale de dépistage gratuit d’infertilité du couple

Kinshasa, 17 mars 2024 (ACP).-La 12eme édition de la campagne spéciale de dépistage gratuit des maladies gynécologiques et d’infertilité du couple, allant du 16 mars au 17 avril courant, a été lancée samedi au cours d’une conférence-débat organisée par la « Clinique des Anges », à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

« Nous lançons un appel à tous ces couples qui ont des problèmes d’infertilité de pouvoir bénéficier d’une consultation, d’un échographie et du bilan d’infertilité qui se fera dans la Clinique des Anges pendant un mois, soit du 16 mars au 17 avril », a déclaré le Pr. Dr Antoine Modia, responsable de cette formation médicale. 

« Etant donné que Dieu nous a aidés à disposer d’un centre d’assistance médicale à la procréation, avec des techniques nouvelles qui coûtent chères, nous avons fait en sorte que ceux qui ont de difficultés puissent profiter durant la période de la campagne », a-t-il ajouté 

Un appel aux personnes de bonne foi pour une bonne prise en charge

Par ailleurs, le Pr. Dr Antoine Modia, responsable de la « Clinique des Anges », a profité de l’occasion pour lancer un appel à toutes les personnes de bonne volonté de venir en aide aux couples infertiles en prenant en charge leur bilan forfaitaire et pourquoi pas nous fournir des matériels pour une meilleure prise en charge, une façon d’aider la clinique. 

Ce spécialiste a, en outre, signalé que ce n’est pas la volonté qui manque mais les moyens pour couvrir toute l’étendue du pays et atteindre les objectifs assignés à cette clinique.

Actuellement, la Clinique des Anges est installée et prend en charge les couples dans certaines provinces de la République démocratique du Congo notamment au Kongo Central et la Tshopo. Au cours de  dix ans, la Clinique des Anges a  enregistré plus 150.000 femmes, soit un minimum de 15.000 femmes bénéficiaires chaque année du dépistage gratuit des maladies gynécologiques, rappelle-t-on.ACP/KHM/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet