RDC : le syndicat national des médecins envisage des réformes pour un leadership fort

Kinshasa, 22 février 2024 (ACP).- Le syndicat national des médecins (Synamed) envisage des réformes conséquentes pour un leadership fort, responsable et réaliste, a-t-on appris de ce syndicat lors de l’ouverture jeudi de son 1er congrès extraordinaire qui se tient du 22 au 24 février 2024  à Kinshasa, en République démocratique du Congo (RDC).

«Nous sommes réunis au 6ème  conseil national et au 1er congrès extraordinaire pour réfléchir autour du thème : le Synamed à l’ère des réformes conséquentes pour un leadership syndical fort, responsable et réaliste », a déclaré le Dr John Senga, secrétaire général du Synamed.

«Nous allons faire une autopsie pour que ce qui n’a pas marché puisse être amputé afin que nous puissions aller avec vertus ou valeurs. Nous ne voulons pas des antivaleurs dans le Synamed », a-t-il soutenu.

« Ces assises sont une occasion  pour pouvoir recevoir et analyser les rapports d’activités et le fonctionnement de tous les bureaux à tous les niveaux, à savoir les niveaux national, provincial et sectoriel», a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, M.Jean Collins Musonda, représentant du ministre de l’Emploi, Travail et Prévoyance sociale,  a salué l’organisation de ces assises.

Dans cette optique, il a recommandé au Synamed de réfléchir sur ce que le gouvernement peut apporter comme réforme dans le secteur de la santé, car certaines revendications sont parfois mal orientées.


« Aujourd’hui au ministère du Travail, nous avons un établissement public dénommé le Fonds de solidarité santé  qui travaille sur le volet de la maternité gratuite en concertation et se fait de manière concerté avec le ministère de la santé », a-t-il dit.

M. Musonda a, à cette même occasion, rappelé que le Synamed a une lourde responsabilité en tant que leader, car il poursuit un leadership fort et ce leadership fort ce n’est pas de la manipulation mais il s’agit de privilégier la paix sociale.

« Ce leadership n’est pas question de faire sortir les professionnels de la santé dans la rue. Mais le texte légal présente les moyen pour manifester le mécontentement » a-t-il précisé. Le 1èr congrès extraordinaire du Synamed se tient du 22 au 24 février 2024 au centre Nganda à Kinshasa.  ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet