CAN 2023 : la Cote d’Ivoire en danger devant le Sénégal en 8èmes de finale

Kinshasa, 28 janv.2024 (ACP).-Les Eléphants de la Cote d’Ivoire sont en danger devant les Lions de Teranga ce lundi, au stade Charles Konan Banny de Yamoussokro, en Côte d’Ivoire, en huitièmes de finale de la 34ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Malgré son statut de pays hôte de la compétition, la Cote d’Ivoire a été  repêchée parmi les meilleurs perdants, à la faveur de la victoire du Maroc face à la Zambie (1-0) en match de la 3ème journée du groupe F. Elle mettra cette fois-ci, toutes ses énergies sportives pour défendre son honneur d’organisateur de la Can 2023 devant les Sénégal, détenteur de la dernière édition de la compétition continentale. 

Par contre, le Sénégal, qui a négocié la qualification sans faille en groupe C, utilisera son système de jeu flamboyant du champion d’Afrique des Nations 2021, pour défendre sa place pour le moment de numéro 1 au top 10, des meilleures équipes africaines.

En comparant la statistique des deux géants de football de l’Afrique de l’Ouest, le Sénégal a la faveur des pronostics sur le papier à cause de  ses performances à la phase du groupe.

Pour arriver en 8ème de finales, les Lions de Teranga ont battu coup sur coup ses adversaires empochant ainsi 9 points pour 3 matches joués, devant la Guinée (2-0), la Gambie 3-0 et le Cameroun 3-1, tandis que son adversaire du jour, la Cote d’Ivoire a gagné seulement le match d’ouverture devant une équipe moyenne de la Guinée Bissau (2-0). Elle a trébuché face à Nigeria (0-1) et a été enfin humiliée par la Guinée Equatoriale (0-4).

Un derby de grandes équipes de l’Afrique de l’Ouest

Mais, le derby des pays voisins a été toujours difficile à pronostiquer, car les deux peuples se connaissent mieux par leur tradition culturelle et surtout que dans de telle circonstance, il n’y a pas d’équipe en forme ou en méforme, car la tradition de voisinages reste un atout pour les deux pays. Avec le complexe de tenant du titre et surtout avec un parcours sans faute lors de la phase du groupe, le Sénégal fera tout monter de quoi il est capable devant les Ivoires qui sont encre sous le choc de leur déconfiture face aux Equato-Guinéens. Par contre, avec son statut de pays organisateur et avec l’appui du troisième joueur, le public, la Cote d’Ivoire essayera de laver l’humiliation qu’elle a subit devant la Guinée Equatoriale. Le football n’étant pas de la mathématique, qui vivra verra.  ACP/KABULA/AMBAMBO/NDAYE  

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet