« La CAN est spéciale, même si tu gagnes la Coupe du monde » (Aliou Cissé)

Kinshasa, 03 avril 2024 (ACP).- La Coupe d’Afrique des nations (CAN) est spéciale, même si tu gagnes une Coupe du monde, la CAN reste très spéciale, s’est exprimé le sélectionneur de l’équipe nationale du Sénégal, les Lions de la Teranga, au cours d’une interview accordée dans Génération After cité par le média Afrik foot.

« La Coupe d’Afrique des nations (CAN) est spéciale, même si tu gagnes une Coupe du monde, la CAN reste très spéciale Mais on sait que le Sénégal est capable de gagner la Coupe du monde dans le futur, c’est clair et net. Maintenant, avec cette génération qui arrive à son terme, ce serait bien de sortir par la grande porte qui est, en réalité, de ramener (en 2025) cette Coupe (CAN) qui nous a échappé en Côte d’Ivoire », a expliqué Aliou Cissé, entraineur des Lions de la Teranga..

Après la trêve internationale, le technicien sénégalais a été convié à faire un choix en l’occurrence entre “faire un parcours de folie” (sic) à la Coupe du monde 2026 à l’exemple du Maroc s’étant hissé en demi-finale en 2022, ou regagner une nouvelle CAN, à savoir, la prochaine édition 2025 au Maroc justement après le premier sacre remporté en 2022. De manière assez surprenante pour quelqu’un qui a déjà goûté aux joies de la victoire dans ce tournoi, l’ancien Parisien a choisi sans équivoque la CAN 2025.

« Si je vous donne une baguette magique pour choisir entre faire un parcours de folie en Coupe du monde et gagner la CAN 2025 », a-t-il choisi. Aliou Cissé a préféré ainsi se concentrer à préparer plus son équipe à affronter prochainement la CAN que la Coupe du monde 2026 où ses joueurs sont dans un même que les Léopards de la République démocratique du Congo.

Pour rappel, le Sénégal, tenant du titre lors de la dernière édition en Côte d’Ivoire, Aliou Cissé et ses hommes ont échoué dans leur périlleuse quête du back-to-back en se faisant renverser en huitièmes de finale par le pays hôte miraculé et futur vainqueur (1-1, 4 tab 5). Les bons résultats à la CAN 2025, feront en sorte qu’il prolonge son contrat  une fois son bail expiré à la fin du tournoi au Maroc.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet