La demie finale des Léopards dédiée aux populations du Nord-Kivu  (ministre des Sports)

Kinshasa, 06 février 2023(ACP).-La demi-finale entre la République démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire, prévu mercredi, au stade Alassane Ouattara, à Abidjan, à la CAN 2023, est dédiée aux populations de Bunagana et de Goma, au Nord-Kivu, dans l’Est du pays, a appris l’ACP mardi de source officielle. 

«Nous dédions la demie finale entre la République démocratique du Congo et la Côte d’Ivoire à la population du Nord-Kivu, particulièrement à celle de Bunagana envahie, ainsi que celle de Goma, capitale provinciale, qui traverse des moments de traumatisme, et qui vit une période particulièrement difficile », a déclaré Claude-François Kabulo, ministre des Sports et Loisirs.

Il s’est exprimé à l’aéroport international de Ndjili, peu avant  son départ pour Abidjan, précisant que tout Congolais est de cœur avec ses compatriotes du Nord-Kivu : « c’est pour nos populations de l’Est que nous nous battons pour obtenir les résultats, leur faire plaisir et leur dire que nous sommes de cœur avec elles, que nous communions en esprit avec elles, que nous ne pouvons jamais les abandonner », soulignant que des Congolais qui habitent ces territoires sont soumis à une souffrance physique et morale.

Pour cette raison, a-t-il ajouté, les  Léopards sont déterminés et ont promis de mouiller les maillots, afin d’honorer ces populations, tout en espérant qu’elles regarderont ce match et vivront des moments de plaisir. « C’est particulièrement pour ces populations que nous livrerons ce match avec détermination et patriotisme, avec amour et attachement à tous nos compatriotes de la province du Nord-Kivu », a-t-il dit.

     La délégation entend hisser le drapeau national  plus haut  

Par ailleurs, au-delà de la dédicace de ce match en l’honneur des populations de l’Est du pays, victime d’une invasion méchante et barbare, la délégation congolaise à la CAN Côté d’Ivoire, voudrait hisser au plus haut le drapeau national au ciel ivoirien,  a ajouté le ministre.

«Nous avons la volonté, la détermination et la foi. Ces éléments réunis produiront un miracle », a indiqué  le ministre Kabulo, soutenant que les sportifs, pour leur part, travaillent énormément pour donner une autre image de la République démocratique du Congo à l’extérieur. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet