Le Maroc et l’Afrique du Sud pour le dernier ticket des quarts de finale

Kinshasa, 29 janvier 2023 (ACP).- Le Maroc et l’Afrique du Sud vont se disputer le dernier billet pour les quarts de finale de la 34ème Coupe d’Afrique des nations (Can)-Côte d’Ivoire, mardi, à 21h00’, au stade Laurent Pokou  de San Pedro, à Abidjan.

Si les Lions de l’Atlas seront favoris sur le papier, les Bafana Bafana ont montré qu’ils étaient une équipe capable d’aller loin dans cette compétition. D’autant plus qu’ils ont un avantage psychologique sur les Marocains étant les seuls à les avoir battus sur le score de 2-1 en juin depuis leur retour de la Coupe du monde 2022 où les hommes de Walid Regragui avaient atteint les demi-finales. C’est donc un sommet qui s’annonce palpitant.

Une phase des groupes juste pour les deux nations

L’Afrique du Sud a terminé deuxième dans son groupe E. Si l’entame a été titubant face au Mali, les Bafana Bafana se sont bien repris par la suite avec une victoire éclatante contre la Namibie (4-0) avant de terminer sur un match nul devant la Tunisie, précipitant l’élimination de cette dernière.

Souvent attendue lors de la Can, l’Afrique du Sud n’a pas souvent comblé les attentes. Son dernier coup d’éclat reste l’élimination en huitièmes de finale de l’Egypte lors de la Can abritée par cette dernière en 2019. Mais pour s’arrêter juste derrière. Cette fois, les hommes d’Hugo Broos veulent aller loin. Percy Tau, Themba Zwane et autres Thapelo Morena vont devoir se frotter à l’un des ogres de la compétition pour tenter de réaliser un nouvel exploit.

Le Maroc pour sa part, est l’une des équipes que personne ne veut affronter. Depuis leur parcours éclatant à la Coupe du monde (Qatar)- 2022, les Lions de l’Atlas effraient tout sur leur passage. Leur ambition est clairement avouée depuis le début : aller le plus loin possible dans le tournoi et décrocher le trophée. Jusque-là, tout se déroule comme prévu même si le match nul face à la RD Congo (1-1) a laissé apparaitre quelques doutes. Le dernier match face à la Zambie en phase de groupes (1-0) a sans aucun doute balayé ses craintes et la marche en avant peut se poursuivre.

Le retour sur le banc de son entraineur Walid Regragui suspendu lors du dernier match serait certes, un atout non négligeable pour cette nation. Mais franchir la barrière Sud-africaine serait encore la rude tâche pour elle qui est à la quête d’un sacre continental depuis 48 ans.

Walid Regragui : « On n’a pas droit à l’erreur »

« C’est un match à élimination directe. C’est un changement de compétition. On n’a pas droit à l’erreur. Jusque-là, ce qu’on fait c’est bien mais on veut faire mieux. On a beaucoup de respect pour l’Afrique du Sud. C’est la dernière équipe à nous avoir battus sur le continent. On n’est pas dans une position favorable c’est pourquoi j’insiste sur l’humilité de mon groupe », a insisté le sélectionneur marocain Walid Regragui, en conférence de presse d’avant match. 

Le technicien marocain a fait savoir que le joueur Boufal est forfait et sa Can est terminée. « Boufal  a un problème musculaire et à moins d’une surprise on ne le reverra plus. Ziyech aussi souffre de sa cheville. Avec le staff médical, on fait le maximum pour qu’il soit sur le terrain. Si on doit prendre un risque avec lui, on le prendra », a-t-il précisé.

« On veut créer la surprise dans cette compétition (coach Hugo Broos de la RSA

Le coach des Bafana Bafana, Hugo Broos a dit ne pas crainte les Lions de l’Atlas du Maroc que son équipe est prête pour créer la surprise dans cette compétition.

« Cette CAN est pleine de surprises comme on l’a vu depuis le début. On a déjà battu le Maroc il y a un an et on peut encore le faire. Tout est possible et on veut créer une autre surprise dans cette compétition. Nous sommes confiants, croyons en nous et en ce que nous pouvons faire. Je crois qu’il faudra commencer ce match avec un état d’esprit pareil à ce qu’on a eu récemment mais je veux qu’on soit à un très haut niveau », a-t-il souhaité en conférence de presse.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet