Une finale des Léopards pour la joie des Congolais meurtris dans l’Est du pays (Sébastien Desabre)

Abidjan, 06 février 2024 (ACP).-Le sélectionneur national des Léopards de la République démocratique du Congo, Sébastien Desabre, a émis le vœu, de voir son équipe en finale, pour donner le sourire aux congolais meurtris dans l’Est du pays, mardi, lors de la conférence de presse  d’avant match, à Abidjan.

«Nous sommes obnubilés par l’idée de donner du plaisir et le sourire à tous les Congolais qui souffrent dans la partie Est pays. Cette joie, nous pouvons la transmettre qu’en nous qualifions en finale après le match de demi-finale de ce mercredi, contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire », a déclaré, Sébastien Desabre, sélectionneur des Léopards.

«Les joueurs ont pris conscience de cette situation et savent à quoi s’en tenir, et que c’est l’occasion idéale pour transmettre leur message qui est celui de leur attachement à tous ces Congolais, pour tout ce qui se passe en RDC», a-t-il ajouté.

« Le mieux que l’on puisse faire à cet effet, et qui intéresse les Léopards, c’est d’aller en finale. Nous ferons tout, pour y arriver », a martelé le coach Sébastien.

« L’affiche s’annonce belle et indécise entre les deux équipes. En ce qui nous concerne, les joueurs ont bien récupéré après le match contre la Guinée. Le mental est au beau fixe, tous sont prêts à 100% y compris Gaël Kakuta. Il  reste à savoir si le staff technique peut l’aligner ou pas », a expliqué le technicien français, estimant  que ses poulains qui ont adopté à son projet, ont une large marge de progression.

Côte d’Ivoire amputé de quatre joueurs

A la question de savoir ce qu’il pense de l’absence de 4 ivoiriens (le capitaine Serge Aurier, Odilon Kossounou, Christian Kouamé et Oumar Diakité), Sébastien Desabre est d’avis que cela lui importe peu. Le plus important est qu’il a un effectif de qualité et qu’il se préoccupe plus des Léopards que des Eléphants de la Côte d’Ivoire.  

A propos de Cédric Bakambu, Sébastien Desabre a dit que le collectif n’est pas fait pour un seul joueur. Il y a des tâches qui lui sont demandées et qu’il l’exécute bien. Il a l’envie extraordinaire pour défendre les couleurs de la RDC. Sur le terrain, il a toujours répondu à un plan de jeu auquel il se soumet à merveille.

 Nous sommes tristes de la situation au pays, Charles Pickel

Présent lors de la conférence de presse, le milieu de terrain des Léopards, Charles Pickel, s’est exprimé ainsi :

« En dépit de son statut de demi-finale, ce match entre la Côte d’Ivoire et la RDC, reste un match comme tout autre où nous tenons tous, à faire mieux. Nous nous sentons à l’aise avec tous les co-équipiers. Tous, nous rêvons du titre, malgré la situation sécuritaire précaire qui prévaut à l’Est de la RDC », a-t-il déclaré, à la manière de l’entraîneur Sébastien Desabre selon qui ce serait une déception si la RDC n’accède pas en finale et ne remporte pas le titre.

Les miracles de la Côte d’Ivoire, un signe du destin des Éléphants (Sélectionneur national)

          L’entraineur ivoirien Emerse  Fae  et son joueur Max Alain Gradel

Les différents miracles vécus par la Côte d’Ivoire est un signe du destin  final qui voudrait voir  les Eléphants aller jusqu’au bout , a déclaré son entraîneur, en conférence de presse, d’avant-match, au Palais de la culture.

« Les miracles que nous avons réussis sur notre parcours dans cette compétition est un signe avant-coureur du destin qui voudrait nous allions jusqu’au bout de la course au titre », s’est exprimé l’entraîneur ivoirien, Emerse  Fae, qui a brossé le début difficile de ses poulains.

« Nous avons connu une entame de plus difficile avec nos adversaires, du premier jusqu’au tout dernier contre le Mali. Nous avons eu de la peine à mettre en place notre de système de jeu. Mais le plus important est que nous soyons bien vivant alors que nous étions donnés pour morts », a-t-il reconnu tout en évoquant les cas des 4 joueurs suspendus.

« Nous avons des joueurs qui seront forfaits. Tous les autres  de cet effectif de 27 joueurs devront se battre pour aller chercher la coupe. Cette demi-finale nous rapproche davantage de l’objectif final, surtout que nous venons de très loi « , a  souligné le coach des Eléphants de la Côte d’Ivoire qui a vidé ses tripes sur ce qu’il pense de la RDC.

« Les Léopards sont en pleine confiance depuis le début. Je connais cet adversaire et j’ai déjà concocté un plan de préparation à cet effet », a argumenté Emerse Fae qui, en définitive, a dévoilé l’objectif poursuivi par les Éléphants de la Côte d’Ivoire, celui de gagner le titre continental. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet