Climat: validation du rapport d’étude sur la Contribution Déterminée au niveau national

Kinshasa, 5 décembre 2023 (ACP).- Le rapport d’étude sur la mise en œuvre de la Contribution Déterminée à l’échelle nationale a été validé mardi à Kinshasa en République Démocratique du Congo par les acteurs de la société civile environnementale, à l’issue d’un atelier organisé à cet effet.

« Nous avons appelé les représentants de la société civile environnementale en vue de valider le rapport d’étude sur la mise en œuvre de la Contribution Déterminée à l’échelle nationale (CDN)», a déclaré le facilitateur national d’IRI- RDC. 

Et d’ajouter : « l’étude s’est inscrite dans la logique de savoir si les gens connaissent cette CDN, et s’ils se mettent déjà à l’œuvre. Au moins 2 ans ou une année et demie après le dépôt du document au Secrétariat de la Convention-Cadre des Nations-Unies pour le changement climatique (CNUCC), alors que depuis ce temps là où la feuille de route pour la mise en œuvre de la révisée CDN a été élaborée et validée à l’échéance 2024-2030, la RDC n’a encore rien fait jusqu’à ce jour ».

Selon l’étude, a souligné le facilitateur Mathieu Yela, l’échantillon des personnes enquêtées est soit ignorant, soit ayant moins de connaissances ou encore s’implique moins. Ce qui pousse les confessions religieuses à faire montre de responsabilité quant au rôle qu’elles jouent et à leurs capacités d’influencer le peuple de Dieu et de l’amener à amplifier son engagement.

 Il sied de signaler que la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur le climat en RDC s’est traduite par l’élaboration de sa Contribution Déterminée à l’échelle Nationale (CDN). Celle-ci, révisée et soumise en novembre 2021, constitue le référentiel des engagements de l’État Congolais à l’horizon 2030 en rapport avec ses efforts d’adaptation et d’atténuation. Cette CDN dont la cible de réduction est fixée à 21% dont 19%avec les interventions conditionnelles et inconditionnelles à 2%. Cette dernière actualise et renforce la première en termes des contributions à l’atténuation et à l’adaptation, d’une part, et par une collecte de données améliorée, une analyse technique approfondie et un engagement étendu des parties prenantes, d’autre part.

Elle inclut, outre les trois secteurs contenus dans la première CDN (Agriculture, Forêts et Energie), celui de Déchets et concerne les mêmes gaz (CO2, CH4 et N2O). Notons que cette la mise en œuvre de la Contribution Déterminée  a été initiée dans le cadre du projet de l’ONG de droit congolais « Ceden » intitulé : « Renforcer les capacités de la société civile de la RDC »en partenariat avec l’initiative interreligieux pour les forêts tropicales (IRI – RDC). Ce qui a contribué à la mise en œuvre d’une CDN ambitieuse et cohérente en RDC. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet