Le taux de déforestation à Kisangani et ses environs avoisine 30 % (un expert)

Kisangani, 14 Février 2024 (ACP).- Le taux de déforestation à Kisangani et ses environs dans la province de la Tshopo (Nord-Est de la République démocratique du Congo) est de près de 30%, à cause de la destruction de la biodiversité par la population, a-t-on appris, mercredi, au cours d’un entretien. « Avec l’augmentation progressive de la population de Kisangani, le taux de déforestation  qui est de près de 30% va encore augmenter et la vie deviendra de plus en plus difficile pour les habitants de cette ville et de ses environs », a déclaré le professeur Dieudonné Upoki Agenonga, directeur intérimaire du centre de surveillance de la biodiversité (CSB) de l’Université de Kisangani. La destruction de la biodiversité est l’une des causes majeures de la réduction de la capacité de l’homme de vivre longtemps, a dit le Pr le professeur Upoki. « La déforestation entraîne la disparition des espèces animales car, les espèces végétales dont elles dépendent n’existent presque plus, et par conséquent, l’homme qui en est l’auteur réduit sa capacité de vivre longtemps, étant donné que les éléments de la biodiversité dont il fait partie sont interdépendants », a indiqué le Pr Upoki. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet