Kinshasa : formation des jeunes en art dramatique à la compagnie théâtre des Intrigants

Kinshasa, 10 avril 2024 (ACP).- Vingt jeunes congolais venus de différents quartiers de Kinshasa en République démocratique du Congo ont été formés en art  dramatique à la compagnie théâtre des Intrigants à l’occasion de la restitution du stage de formation de ces jeunes, a-t-on appris mercredi de l’organisateur.

«  Vingt jeunes congolais venant de plusieurs  quartiers de Kinshasa ont été formés en art  dramatique à la compagnie théâtre des Intrigants  »,  a déclaré Valentin Mitendo, directeur artistique de la compagnie théâtre des Intrigants.

« C’est  dans le cadre de l’accomplissement d’un projet  sur la promotion du théâtre en milieu scolaire qu’il organise chaque année  trois stages par an. Nous sommes à notre 29ème promotion. Nous formons dans plusieurs domaines à savoir la coupe et couture et dans le numérique », a-t-il dit.

M. Mitendo a fait savoir que grâce à cette formation ces jeunes congolais qui sont encadrés par la compagnie théâtre des Intrigants vont trouver de l’emploi tout en organisant des cérémonies notamment de baptême,  cérémonie de mariage et de deuil.

« Ces jeunes ont bénéficié d’une technique nécessaire pour leur encadrement et survie. Un partenariat sera signé dans le jour à venir avec le ministère des formations professionnelles pour  le prolongement du travail de l’État », a-t-il insisté. Il a profité de l’occasion  pour annoncer l’organisation du festival dénommé les  journées congolaises de théâtre pour l’enfance et la jeunesse qui seront une édition internationale prévu du 7 au 10 mai prochain à Kinshasa qui mettra l’accent sur les objectifs du développement durable (ODD).

La terre va mal restitue la formation des jeunes « La terre va mal » est la pièce du théâtre de l’auteur Nkiakiese Matuala avec  comme metteur en scène Bavon  Diana Landa que les apprenants ont joué pour la restitution du stage de formation des jeunes des quartiers.

Dans cette pièce de théâtre, il s’agit d’une dénonciation sur les  maux qui rongent la société, l’environnement, une sonnette d’alarme sur l’écosystème, notamment  le réchauffement climatique que les hommes sont auteurs de la pollution.

Cette pièce théâtrale a servi de matériel didactique vu sa richesse et son exploitation de l’ODD 13 relatif au réchauffement climatique. Une leçon bien comprise surtout en cette période de grandes chaleurs jamais connues auparavant. Le chef de la sous-division provinciale de la formation professionnelle a procédé à la remise des brevets à titre symbolique. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet