La dixième édition de la fête du livre consacrée à la création féminine

Kinshasa, 14 février 2024(ACP).- La dixième édition de la fête du livre, à Kinshasa en République démocratique du Congo, est consacrée à la création des femmes à l’œuvre, a indiqué mardi l’organisateur, au cours d’une conférence de presse, à la halle de la Gombe, au nord de la ville de Kinshasa. « Les grands axes de la fête du livre 2024 seront les femmes à l’œuvre. Nous invitons essentiellement des femmes qui écrivent et créent. Il faut montrer ce que les femmes font car souvent elles agissent mais on ne les voit pas »,  a déclaré Françoise Balaise, coordinatrice culturelle de l’Institut Français de Kinshasa.

« Quels que soient dans d’autres domaines, beaucoup de femmes font plusieurs choses, mais elles sont noyées dans la vie sociale, leurs charges mentales et obligations ménagères, avec des déterminismes sociaux. Nous pensons que c’est important de mettre les femmes à l’honneur puisque c’est notre mission de promouvoir la création artistique », a-t-elle poursuivi. Ce Festival pris principalement pour cadre d’expression féminine pour  répondre aux problématiques du déséquilibre existant dans la visibilité de ce que font les femmes et ce qu’exercent les hommes, met également au point un focus important sur les libraires du Congo.  

« Il y a aussi de la place pour les hommes mais on a juste essayé de rompre l’équilibre qui est souvent l’inverse c’est-à-dire plus de femmes que d’hommes. On a installé une gigantesque librairie sous la grande Halle de l’Institut français », a-t-elle dit. Mme Françoise Balaise a rappelé que l’objectif poursuivi par ce grand rendez-vous comme tous les ans, reste celui de réunir de plus en plus des partenaires partout dans le pays, qui font des propositions pour faire aimer les livres. « Cette année, nous couvrons six (6) villes, nous allons dans une vingtaine d’écoles et puis il y a une quinzaine de partenaires qui proposent des activités diverses et variées dans la ville, des cafés littéraires, des rencontres, des ateliers d’écriture, de dessin, de lecture publique, il y a énormément d’activités autour du livre et de l’oralité de la littérature », a-t-elle annoncé.

Un partage d’expérience des femmes du secteur de la littérature dans la programmation

Par ailleurs, la coordinatrice de la structure « Afrik’a Diva », Orakle Ngoy a fait savoir qu’un échange d’expérience entre femmes culturelles est mis en avant plan au menu de cet incontournable rendez-vous.

Les orateurs de la conférence de presse  

« Nous allons recevoir quatre (4) écrivaines du 19 au 21 février dans notre plateforme contemporaine pour un partage d’expérience. Particulièrement, nous trouvons intéressant l’idée de promouvoir la gente féminine », a-t-elle précisé. Et de poursuivre : « Par rapport à notre rencontre avec ces dames en tant que des femmes, nous voulons connaître les différents défis auxquels elles sont confrontées et comment elles s’en sortent ». Depuis maintenant dix années, le Pôle « Eunic-RDC » organise, avec le soutien de la délégation de l’Union européenne, la grande rencontre littéraire de l’année intitulée « La fête du livre de Kinshasa ». Cette année, pendant neuf jours, des auteurs, des poètes, des éditeurs, et tout simplement des passionnés de littérature se donneront rendez-vous dans tout Kinshasa pour célébrer le livre sous différents aspects.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet