Musique : une chanson enregistrée en mémoire de l’artiste congolais Edmond Tsaka Kongo

Kinshasa, 1er février 2024 (ACP).- Un hommage a été rendu à l’artiste musicien congolais, Edmond Langu Masima dit Tsaka Kongo, décédé vendredi dernier, à travers la chanson intitulée «Adieu Tsaka Kongo» de la chanteuse Sandra Mpongo, fille aînée de la défunte star Pongo Love, dans un entretien jeudi à la presse.

« Cette chanson qui rend hommage à Tsaka Kongo est un devoir de mémoire pour moi, car l’artiste en danger était un bon Papa pour plusieurs parce qu’il avait toujours le cœur à aider les autres, quand on m’a appris son décès, j’étais sous le choc et du coup l’inspiration a coulé », a déclaré Sandra Mpongo, chanteuse.

Sandy Love a révélé que la chanson ainsi réalisée, est un acte de reconnaissance de sa part, et en général de toutes les familles des stars congolaises à l’égard de ce que fut l’homme surtout de son apport dans l’univers des artistes en RDC.

« Papa Tsaka était un pourvoyeur, il a plaidé pour nos causes auprès du gouvernement et des tierces même s’il n’était toujours pas compris par plusieurs, mais d’aucun redoute son influence dans nos arts », a-t-elle souligné.

La chanteuse Sandra Mpongo a également signifié que, dans cet opus de cinq minutes dont les couplets reprennent des témoignages en hommage au défunt pour retracer la lutte de l’artiste en danger, les artistes de différents métiers sont appelés à honorer ce personnage emblématique pour son combat et sa bénévole lutte qui ont transcendé tous les âges et toutes les générations

Une œuvre de l’esprit qui sollicite la décoration de l’illustre disparu

En outre, l’auteure de la chanson a fait savoir que cette œuvre représente aussi pour elle, une manière de plaider et de solliciter la décoration de Tsaka Kongo à titre posthume.

 « C’était toujours une personne qui se battait à chaque fois que les artistes mourraient afin  qu’on puisse les décorer, à combien plus forte raison d’en faire autant pour sa mémoire. Il devait être décoré d’ailleurs de son vivant pour lui dire merci, voilà pourquoi nous avons chanté en l’honneur de cette icône au plus haut niveau ».

Et d’ajouter : « L’artiste en danger a contribué énormément à l’image et à valorisation de la place réservée aux artistes au rondpoint victoire, un endroit où repose les mémoires de beaucoup de grands noms ». 

Par ce vibrant hommage rendu au défunt, la diva de la musique congolaise a affirmé haut, que Tsaka Kongo mérite d’avoir une grande plaque ou statue en ce lieu stratégique car cette démarche même était sienne de son vivant en faveur des autres.

Tsaka Kongo, coordonnateur de l’asbl «Artiste en danger» est décédé, vendredi, à Kinshasa en République démocratique du Congo, après une courte période d’hospitalisation.ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet