Aéroport de N’djili : acquisition de 125 charriots pour l’aérogare modulaire (Directeur général)   

Kinshasa, 1er mai 2024 (ACP).- 125 charriots ont été acquis samedi, au profit de l’aérogare modulaire de l’Aéroport international de N’djili par la direction générale de la Régie des voies aériennes afin de faciliter aux passagers le transport de leurs colis, au cours d’une visite.

« Les 125 charriots acquis, seront affectés  à l’aérogare modulaire où s’effectuent les départs et  les arrivées internationaux, tandis que les anciens sont destinés à la partie des vols domestiques », a déclaré Léonard Mbaki, directeur général de la Régie des voies aériennes (RVA).

Il a fait savoir que les 125 charriots présents sont acquis sur une commande de 3000 charriots attendus dans 60 et 90 jours dont 2000 pour l’aéroport de Kinshasa et 1000 pour les aéroports de l’arrière-pays ont été affectés à l’aérogare modulaire pour régler définitivement la question de carence des charriots à l’aéroport international de N’Djili.

L’insuffisance des charriots destinés au transport des colis passagers à l’aéroport international de N’djili a poussé les passagers à payer les frais de course alors que l’utilisation est gratuite.

« La carence des charriots à l’aéroport international de N’Djili est due au fait que depuis 2015, date de la mise en service de l’aérogare modulaire, les charriots n’ont pas été renouvelés. Ceux qui existent,  sont pratiquement défectueux et hors-service. Cela impacte sur les passagers qui en payent le prix », a déclaré le directeur général de la RVA.

M. Mbaki, a déploré l’utilisation des charriots par des tierces personnes n’ayant pas qualification, qui en confisquent, privant ainsi aux ayant-droits, les passagers, de voyager paisiblement. Il a, par ailleurs, fait savoir que depuis plus de 2 ans, l’aéroport international de N’Djili accuse une carence totale et remarquable des charriots.

« Les charriots disposés ne sont pas bien utilisés et on le fait payer. Les charriots ne sont pas payables, leur utilisation  est gratuite », a-t-il ajouté.

Il a précisé que cette acquisition est le fruit du payement par les voyageurs de la redevance Go-pass. 

« Le commandant est interpellé pour faire respecter les mesures notamment celles liées à l’utilisation des charriots et à l’accès des tierces personnes aux salles des arrivées,  de tri des bagages et d’embarquement. Celles qui seront arrêtées, seront mises au cachot », a insisté M. Mbaki

Auparavant, le directeur général de la RVA avait réuni quelques responsables des services de l’aéroport de N’djili pour échanger autour des pratiques, principalement l’utilisation des charriots, qui entache le bon déplacement des voyageurs à l’aéroport de Kinshasa, le plus important du pays.

Il a plaidé pour une implication de tous les intervenants en vue du bon fonctionnement de l’aéroport et, permettre ainsi à tous les voyageurs de passer dignement par l’aéroport de Kinshasa.ACP/KKP

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet