Appel pour attribution d’une mine d’exploitation industrielle à une société  

Kinshasa, 23 juillet 2023 (ACP).- Un appel d’une organisation non gouvernementale pour attribution d’une mine destinée à l’exploitation industrielle, au Grand Kivu, en République démocratique du Congo  a été lancé en faveur de la société « Primera Metals », dans une déclaration lue samedi, à Kinshasa.

« Nous Asbl Congo Enyanya (COEN),  demandons à la Société Sakima d’attribuer à Primera Metals, une mine pour faire les activités d’exploitation industrielle, au lieu de 3T (Coltan, Cassitérite et Wolframite) leur attribué », a déclaré le porte-parole de cette Asbl, John Busomoke.

La source a noté qu’il y a peu, le gouvernement congolais avait inauguré une raffinerie basée au Sud-Kivu, à Bukavu pour l’exploitation industrielle des minerais du Kivu et l’avènement de celle-ci fut un élan d’espoir pour la population en général. Cependant, il a été constaté que la raffinerie qui était sensée exporter des matières finies, exporte actuellement en brute et a même fermé, a ajouté la source. 

Selon cette Asbl, la taxe initialement prévue à 0,54% est ramenée par Primera Gold à 0,25%, l’Etat perd 0,29% ; le fixing qui était à +1 ou +8 se discute désormais à -8 et en ce moment même c’est à -11, avec un retard dans le paiement de plus ou moins deux semaines aux opérateurs économiques. « L’Etat ne devrait pas perdre tout cet argent », a indiqué le porte-parole de Congo Enyanya.

Cette ASBL a fait remarquer que Primera Gold s’est transformée en Primera Metals pour un nouveau contrat dont elle obtient encore le monopole de 3T (Coltan, Cassitérite et Wolframite). La taxe de droit de sortie (exploitation) qui était à 0,12 % a été négocié et obtenue en monopole par cette société à 0,35 %, l’Etat perd 0,85% », a révélé cette Asbl. 

Elle regrette, par ailleurs, que la raffinerie de Bukavu qui a été inaugurée par l’autorité gouvernementale puisse fermer à cause des intérêts des quelques personnes, poussant ainsi des milliers des personnes au chômage,  provoquant un énorme manque à gagner à l’Etat congolais.

Créée en 2019, l’Asbl Congo Enyanya a pour objectifs de lutter contre les antivaleurs, notamment la corruption, promouvoir les valeurs sociales et lutter contre la pauvreté. ACP/CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet