Dépréciation du Franc Congolais sur le marché de Change

Kinshasa, 21 juillet 2023 (ACP).- Le Franc congolais s’est déprécié sur les deux segments au cours de la semaine allant du 7 au 14 juillet 2023, a-t-on lu dans la note de conjoncture économique parvenu à l’ACP  ce vendredi.

«Il s’est observé une dépréciation de la monnaie nationale au cours de la semaine allant du 7 au 14 juillet 2023, tant au parallèle qu’à l’indicatif», a indiqué la note d’information hebdomadaire de la Banque centrale du Congo reçue vendredi à l’ACP.

Les cours indicatif et parallèle, au 14 juillet, ce sont établis respectivement à 2.462,5 et 2.635,0 CDF le dollar américain, enregistrant des dépréciations hebdomadaires respectives de 1,44% et 3,61% contre celles de 0,66% et 3,61% la semaine précédente.

Dans les grandes villes des provinces, le taux de change moyen s’est situé à 2.497,30 CDF le dollar américain contre 2.417, 89 CDF observé le 7 juillet, soit une dépréciation hebdomadaire de 3,18% contre celle de 0,71 % réalisé la semaine d’avant.

«Cette évolution demeure la résultante d’une offre des devises insuffisante sur le marché des changes, en dépit de la cession de 50,0 millions opérée le 13 juillet 2023», a expliqué la note ajoutant que les besoins des banques en devises se situent à 335,3 millions d’USD revenant d’un niveau de 911,0 millions noté le 13 juillet 2023.

A en croire la source, le solde du budget en devises, au 13 juillet, a indiqué un excèdent de 466,82 millions découlant des recettes de 763,73 millions (dont l’appui budgétaire de 500 millions de la Banque mondiale) et des dépenses de 296,92 millions. Les réserves internationales, à la même période sous revue, se sont établies à 5,09 milliards d’USD, représentant une couverture d’importations de 2,75 mois.

Accélération hebdomadaire de l’inflation

Par ailleurs, la note de conjoncture économique a soutenu que l’inflation hebdomadaire s’est accélérée pour la deuxième semaine consécutive pour s’établir à 4,0% à la  même période sous examen contre 1,4% la semaine précédente.

«En cumul annuel, l’inflation s’est située à 16,1%, niveau supérieur à la cible annuelle de fin décembre 2023 de 11,5%», a attesté le document qui a, en outre, souligné que cette accélération de l’inflation reflète essentiellement la hausse des prix des produits alimentaires, et parmi eux, les produits importés.

«Cette évolution trouve son explication dans les tensions observées, ces dernières semaines, sur le marché des changes, conjuguées aux contraintes structurelles». ACP/KHM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet