Entrepreneuriat : 21.000 USD sollicités  pour financer le projet « Thé Kebej »

Kinshasa, 21 mars 2024 (ACP).- Un montant de 21000 dollars américains a  été sollicité auprès du gouvernement de la République démocratique du Congo (RDC), lors d’un entretien, mercredi, à Kinshasa,  pour financer le projet « Thé Kebej ». « Nous avons besoin d’une somme d’au moins 21.000 USD pour financer notre projet « Thé Kebej », afin de se procurer des machines, des emballages et un terrain pour cultiver nos plantes », a déclaré Jemima Luwusu,  porte-parole des étudiants d’une université. Selon l’étudiante Luwusu, l’objectif est de commercialiser et d’internationaliser ce thé pour doter à la RDC son propre produit  « made in Congo ».

« Ce thé a beaucoup de vertu, c’est un mélange de « bulukutu » et de la citronnelle qui aide le corps à lutter contre la fatigue et ça renforce le système humanitaire », a expliqué l’étudiante en master 2 à la faculté d’économie et développement de l’université du congo (UCC). Un groupe de cinq étudiantes en Master 2 de la Faculté de l’économie et développement a eu cette idée géniale de commercialiser ce thé « made in Congo ».

Elles utilisent les cours de leurs parcelles familiales pour planter, puis sécher la plante au soleil pendant une journée ou deux avant de la mixer. La concrétisation de ce projet va contribuer à la création d’emploi et à la réduction du chômage des jeunes, a dit la porte-parole. Axée sur le thème : « défis pour un marché local », la journée d’entreprises a été ouverte mardi par le secrétaire général administratif de l’UCC, le père Martinien Basokpale, pour donner l’opportunité aux participants de réfléchir sur la nécessité de concilier les enseignements théoriques et pratiques mais aussi de motiver les étudiants à se lancer dans l’entrepreneuriat.

ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet