Harvestplus et ses partenaires planifient la saison culturale B 2021 au Nord-Kivu

Goma, 02 Mars 2021 (ACP).- la  ministre provinciale de  a l’Agriculture, Sheila Hasan Fatuma,   a procédé  mardi à l’hôtel Cap Kivu de Goma, à l’ouverture de l’atelier de planification des activités de production et dissémination des cultures bio fortifiées,  campagne agricole 2021 au Nord-Kivu.

L’objectif  Sheila de cet atelier  qui  regroupe  les acteurs de tous les territoires de province exceptés ceux de  Walikale et de  Nyiragongo,  est de vulgariser les procédures (administratives et techniques) et conditionnalités de participation aux activités des projets après une période de suspension  allant de  2O19 à 2O2O mais également d’assurer  la planification des activités de production et de dissémination des cultures bio fortifiées.

La ministre a loué le choix de la culture bio fortifiée en province du Nord-Kivu qui connait un taux non négligeable des cas d’anémie. En tant que médecin, elle a félicité l’idée de la dissémination de semences riches en fer qui ont la possibilité de corriger la carence en cet élément essentiel dans l’organisme. « Je suis sûr qu’avec la culture des aliments bio fortifiés nous allions arriver à prévenir cette anémie voir même guérir cette maladie par l’augmentation du sang » a-t-il soutenu.

En outre, la ministre s’est dit ragaillardie de voir les acteurs de la culture s’investir dans l’agriculture en cette période où tous les domaines de la vie ont reculé de beaucoup de pas suite à la   COVID19. En cette même occasion, elle a sensibilisé les participants sur la probable prochaine vaccination contre cette maladie plantaire.

 Réponse agricole contre l’impact de la Covid19

 Selon le  coordinateur national de Harvest plus,  le  Pr docteur Antoinne Lubobo Kanyenga, cet atelier   s’inscrit dans le cadre de la suite du projet «Réponse agricole contre l’impact de la covid19 sur la sécurité alimentaire » fiancé par le gouvernement  canadien et qui s’exécute dans 5province du pays.

 Pour cette saison culturale qui a débuté le 15 février dernier, une bonne planification est focalisée sur la production des semences des haricots,  du maïs et  du  manioc bio fortifiés aux Nord-Kivu et Sud-Kivu, a-t-il martelé, avant de   préciser  que ce projet tient également  à  la dissémination des semences  aux ménages qui ont tout perdu suite  à la Covid19 afin qu’ils reconstituent leurs stocks.

En cette même saison, a-t-il enfin souligné, son organisation avec ses partenaires visent à atteindre 375 tonnes dont 125 pour le mais au Nord-Kivu aux fins de  lutter contre la faim et la carence de certaines vitamines dans l’organisme humain, après ce long moment de paralysie des activités agricoles tant au pays qu’à travers le monde entier causée par la Covid 19. ACP/Fng/Cfm/GGK

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet