Kinshasa : plus de 25 jeunes formés aux métiers de guide touristique par une ASBL

Kinshasa, 24 octobre 2023 (ACP).– Plus de 25 jeunes ont été formés par la structure dénommé «  Tokende Africa »,  mardi à Kinshasa en République démocratique du Congo aux  métiers de guide touristique en vue de valoriser et promouvoir le tourisme.

« Nous avons donné a plus de 25 jeunes la formation de guide touristique pour que ce métier soit valorisé et qu’il  contribue  à la promotion du tourisme dans notre pays et en leurs donnant l’occasion d’avoir d’emplois et d’être autonomes tout en privilégiant la culture du tourisme», a déclaré Marie Ange Lundu, coordonnatrice de la plateforme.

Il s’agit, a-t-elle ajouté, de développer le secteur du tourisme en République démocratique Congo.

Pour atteindre ces objectifs, elle a laissé entendre que plusieurs campagnes de sensibilisation  seront organisées pour établir un plan marketing et de promotion qui répond au besoin et attente de la population afin de  réduire le coût de transport et  multiplier les évènements tels que expo, vente et d’autres.

« Chaque Congolais doit être ambassadeur de son  pays en parlant positivement, car il n’y a pas meilleur pays que là où vous êtes, chaque pays a ses défauts et ses qualités », a soutenu Marie Ange, soulignant qu’un guide touristique  doit avoir la capacité de se dépasser devant la situation.

« Si le tourisme est l’un des secteurs clés du développement et de la promotion dans certains pays pourquoi pas en RDC, un pays avec des merveilles et potentiels énormes », s’est-elle posé comme question.

Mme Lundu a estimé que la réussite du tourisme  en RDC réside dans l’implication d’un cours du tourisme à l’école primaire pour que dès le bas âge, les Congolais grandissent avec la culture touristique.

Cet apprentissage, a-t-elle soutenu, permettra de défier des difficultés.

« La valorisation et le développement durable du tourisme sont non seulement de la responsabilité de l’État, mais aussi celle de toute la communauté congolaise. Les Congolais doivent mieux comprendre la valeur du tourisme et ce qu’il peut apporter comme bénéfices à moyen et long termes dans un pays comme le nôtre », a dit Mme Landu.

« Cette prise de responsabilité mettrait fin aux tracasseries même au niveau des administratifs, qui se verront dans l’obligation de donner les informations  recueillies auprès des jeunes que nous formons lors des descentes sur le terrain »,  a- t- elle relevé.

Difficultés

Marie a reconnu qu’il y a beaucoup des difficultés dans les administrations publiques, notamment le niveau de corruption très élevé.

« Nous sommes choqués de voir comment les employés de l’Etat, qui sont censés assister la population sont incapables de le faire parce qu’ils veulent la corruption », a-t-elle souligné

Ils sont  appelés à vendre positivement l’image de la RDC sur le marché international dans le domaine touristique afin d’attirer les investisseurs, le tourisme étant un des secteurs clés du développement et de promotion.

« Nous formons le bon guide pour qu’il contribue à l’amélioration de l’image du pays en matière de tourisme à travers leurs services tout évitant les gens corrompu ».

Objectif de l’ASBL Tokende Africa

Créée depuis plus de 6 ans en RDC, la plateforme « Tokende Africa » vise notamment la création d’un cadre d’échanges pour la mise en place des stratégies du développement du secteur du tourisme en RDC, la mise en place d’un incubateur accompagnant les start-ups du secteur à pouvoir se développer, l’acquisition d’un espace pour l’encadrement des femmes et des hommes dans le secteur touristique.

Cette  formation a été sanctionnée par  la remise de brevets aux participants de cette quatrième phase  avec comme slogan de cette structure « Tourisme pour tous,tous pour le tourisme ». ACP/KHM.CL

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet