L’exécutif provincial du Nord-Kivu et le CICR signent un accord d’approvisionnement en eau potable

Goma, 18 novembre 2021 (ACP).-Le gouvernement provincial du Nord-Kivu, représenté par l’autorité militaire provinciale, M. Constant Ndima Kongba et le Comité International de la Croix-Rouge (CICR) représenté par le chef adjoint de délégation, M. Roman Machover, ont signé officiellement mardi à Goma, un accord pour la réalisation d’un projet d’adduction d’eau dans la partie Ouest de la ville de Goma et dans une partie de la chefferie de Bukumu, en territoire de Nyiragongo.

Selon le CICR, ce projet a une durée de six ans et est financé à hauteur de 40,8 millions de dollars en vue de desservir à plus de 300.000 habitants des quartiers Kyeshero, Ndosho, Mugunga et Lac vert ainsi que les groupements de Mudja et Rusayo dans le territoire de Nyiragongo de la ville de Goma en eau potable de qualité et en quantité suffisante.

Les populations de ces entités, soulignent la source, connaissent une forte croissance démographique à la suite de conflits armés.

A cet effet, le chef de la sous-délégation du CICR au Nord-Kivu, M. Raphael Ténaud a révélé dans la présentation du projet qu’une lettre « d’intention » a été signée entre les deux parties, dont chacune d’elles a pris des engagements consistant à mobiliser les ressources financières auprès de bailleurs de fonds pour mener à bien le dit projet pour le CICR.

Le gouvernement provincial a, pour sa part, pris la responsabilité de faciliter les autorisations administratives et de mettre en place une régie provinciale de l’eau.

Etant donné que plusieurs quartiers de la ville de Goma souffrent de pénurie d’eau pour un besoin de production de 35.000 m3 par jour pour la population de l’Ouest de la ville de Goma, le CICR estime que ce projet d’adduction d’eau va résoudre tant soit peu le problème d’eau dans ces milieux qui dont la population s’approvisionne dans des sources non contrôlées et peu hygiéniques, a conclu le chef de la sous-délégation du CICR au Nord-Kivu.

La source relève le CICR a rappelé qu’entre décembre 2020 et mars 2021, deux kilomètres de tuyaux vétustes en petite section ont été remplacés par des plus grands au quartier Kyeshero dans le cadre des travaux d’urgence prévus en première phase du projet.

Ces travaux ont permis à plus de 50.000 habitants d’accéder à l’eau potable en quantité suffisante dans cette partie de la ville de Goma.

La source ajoute que le CICR est présent dans la province du Nord-Kivu depuis 1993 et est impliqué dans le développement et la réhabilitation des infrastructures de production et de distribution d’eau potable à Goma. ACP/Zng/NKV/TKM/SGB/NMM/MMC

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet