Marché de change : 10 taux appliqués en RDC (Une ASBL)

Kinshasa, 20 juillet 2023 (ACP).- Dix taux de change sont appliqués actuellement en République démocratique du Congo, en violation du taux budgétaire, sensé règlementer le marché du pays, a relevé le Centre de recherches en finances publiques et développement local (CREFDL), dans un communiqué parvenu jeudi à l’ACP.

 «Le CREFDL a constaté après deux ans, une dépréciation de la monnaie entraînant une dégradation de la situation socioéconomique de la population, et dont les résultats d’une munie enquête réalisée, a relevé que dix taux de change sont appliqués actuellement en RDC, en violation du taux budgétaire, sensé règlementer le marché en RDC», a repris le CREFDL dans son communiqué.

Par ailleurs, a noté cette structure, plusieurs entreprises publiques rémunèrent les agents aux taux de change de 2015. Ce qui constitue « une arnaque » et un manque à gagner important.

A ce jour, à noter la même structure,  les salariés de la fonction publique ainsi que ceux œuvrant dans des institutions publiques ont perdu entre10% et 13% de leur pouvoir d’achat en six mois, 45% pour ceux qui évoluent au sein des entreprises publiques.

A en croire le CREFDL, ceci démontre que les institutions publiques aussi spéculent sur le taux de change. Un agent qui gagnait 350.000 FC par exemple, équivalent de 233 USD au taux de change de 1.500 FC le dollar et 173 USD au taux budgétaire appliqué en 2023 (2021 FC pour 1 USD), enregistre une perte de 60 USD.

Pour CREFDL, les nouvelles mesures prises par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre la spéculation du taux de change ne pourront avoir un impact que si des enquêtes sérieuses sont menées et les auteurs réprimés conformément à la loi.

Par conséquent, le CREFDL a invité le gouvernement à uniformiser le taux de change applicable aux salaires des agents publics et autres opérations monétaires en RDC à procéder à la fermeture des bureaux de change clandestins, non certifiés par la Banque centrale du Congo ; à la dédollarisation dans le circuit de la dépense publique et dans le commerce; au respect strict du taux budgétaire par le gouvernement pour éviter les dérapages.

ACP/ODM 

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet