RDC : interdiction de commercialisation de la viande de volaille en provenance de la Pologne (Gouvernement)

Kinshasa, 18 janvier 2024 (ACP).- La commercialisation de la viande de volaille en provenance de la Pologne via le Pays-Bas, est interdite pour raison de risques sanitaires, sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo sur décision du ministre du commerce extérieur, a-t-on appris jeudi d’un communiqué.  

« Interdiction formelle de toute commercialisation, circulation et consommation sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo du lot n°191/03/23 de la viande de volaille congelée en provenance de Pologne via les Pays-Bas », a-t-on lu dans ce communiqué portant la signature du ministre du Commerce extérieur, Jean Lucien Bussa. 

Cette interdiction est consécutive au fait que la dite viande comporte des risques sanitaires, d’après une correspondance de l’Union Européenne citée dans le communiqué.

Dans sa mesure d’interdiction le ministre du Commerce extérieur s’est référé à la lettre de la délégation de l’Union Européenne, référencée PK/PKA Ares (2024) : 64590 du 05 janvier 2024, portant notification de la Direction générale santé alimentaire (RASF), relative à l’alerte du système d’alerte notification : 2023.8072 – salmonella enteritidis in poultry meat frozen from Poland via Netherlands du 06/12/2023, faisant état de l’expédition à destination de la République démocratique du Congo d’un lot n°191/3/23 de la viande de volaille congelée.

« Ce lot a été livré à Kinshasa par la Société CEDROB SA (Pologne) à la Société Congo Advanced Business Sarlu (RD Congo) en novembre 2023 », a précisé le ministre dans son communiqué.

Compte tenu des risques sanitaires de ce lot de viande, le ministre a donné des instructions aux différents services de l’État congolais concernés afin que celle-ci ne soit pas consommée, commercialisée et retirée du marché.  

« Les services opérant aux frontières sont instruits de consigner toute cargaison contenant ces produits », a écrit le ministre. 

Aux services habiletés, il a été donné l’ordre de procéder au retrait du marché et à la destruction desdits produits dans le respect strict des normes.

Les Secrétaires généraux au Commerce Extérieur, à l’Économie nationale, à l’Agriculture et à la Santé publique ; le Commissaire général de la police nationale ; le Directeur général de l’Office congolais de contrôle(OCC) ainsi que celui des Douanes et Accises, ont été  priés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution de ces mesures. ACP/ODM

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet