RDC : plus de 70 jeunes formés sur l’entrepreneuriat agricole au Sud-Kivu

Kinshasa, 27 Octobre 2023 (ACP).- Plus de 70 jeunes ont été formé jeudi sur l’entrepreneuriat agricole à Bukavu, province du Sud-Kivu, dans l’Est de la République démocratique du Congo, par l’International Institute of Tropical Agriculture (IITA),pour le renforcement de leur compétences en agribusiness, a appris l’ACP de source administrative.

“Cette formation sur l’entrepreneuriat agricole vise à développer et à renforcer les compétences de ces jeunes en agribusiness, IITA ayant constaté qu’en RDC beaucoup de jeunes n’ont pas d’emplois après leurs études.

Ainsi, il a pensé à un mécanisme pour aider ces jeunes. Le critère principal de sélection a consisté en l’identification des jeunes qui ont manifesté une volonté entrepreneuriale”, a déclaré Mme Espérance Balzi, coordinatrice des activités des projets “PICAGL et PEJAP” des jeunes.

 Selon elle, cette formation vise à doter ces jeunes des compétences, de l’expertise et des ressources pour exploiter diverses activités agroalimentaires et saisir des multiples opportunités liées à l’agriculture.

Pendant trois mois, a – t-elle expliqué, soit du 26 octobre au 24 janvier 2024, plusieurs thématiques seront abordées notamment la gestion des entreprises, l’entrepreneuriat, les chaînes de valeurs agricoles, la gestion de la trésorerie et l’élaboration du business plan.

 Cependant, après cette formation, ces jeunes vont soumettre leurs plans d’affaires pour obtenir un crédit à la banque avec La gouverneure de la BCC Marie-France Malangu Kabedi Mbuyi Les jeunes partcipant à la formation BQ/ACP n° 5820 du vendredi 27 octobre 2023 MNK.-KIM.-MM.-/ -CDLB.-AMK.-KASI/MUT.-SAL-JAS. BULLETIN QUOTIDIEN 12 un taux de remboursement le plus bas possible.

 De son côté, l’IITA va leur doter d’une enveloppe allant de 500 à 1500 dollars américains gratuitement pour démarrer ou appuyer le fonctionnement de leurs entreprises.

Pour sa part, le chef de station locale de l’IITA Jacob Kalambo Mignouna, qui a officiellement lancé cette formation, a invité les jeunes à s’engager et à innover dans l’agriculture.

 Les projets PICAGL et PEJAP sont des projets qui ont permis un décaissement d’environ 37 millions de dollars américains au cours des deux dernières années.

 Cette somme a permis d’améliorer l’accès de 74 000 ménages au matériel nécessaire à la culture du manioc dans les provinces du Sud-Kivu et du Tanganyika, en associant largement les femmes et les jeunes à ces activités. Ces projets sont financés respectivement par la banque mondiale et la banque africaine de développement. ACP/

Fil d'actualités

Bendélé Ekweya té

Pas un centimêtre 1Cm

Tous unis derrière nos forces armées

Sur le même sujet